Le passage à l’heure d’été, c’est ce soir !

La France passe à l’heure d’été dans la nuit de samedi à dimanche. Il va falloir avancer vos montres : dimanche 25 mars à 02h00 (heure d’hiver), il sera 03h00 (heure d’été).

 

C’est-à-dire que vous dormirez une heure de moins, mais profiterez plus longtemps du soleil.

 

C’est le rituel printanier chaque année, le changement d’heure. Pour s’adapter au mieux à ce passage à l’heure d’été, voici le mode d’emploi de ce changement d’heure d’été 2018. À deux heures du matin ce dimanche, il sera trois heures.

C’est un coup dur pour notre cycle de sommeil. Comme chaque année au printemps, il va falloir avancer sa montre d’une heure ce dimanche 25 mars à deux heures du matin.  Instauré il y a déjà 42 ans par Valéry Giscard d’Estaing, le changement d’heure avait au départ pour but d’économiser l’énergie après le premier choc pétrolier.  Le passage à l’heure d’été s’effectue depuis systématiquement le dernier dimanche de mars. Ce dimanche 25 mars, à 2 heures du matin, il sera trois heures, vous dormirez donc une heure de moins !  Pour se préparer à ce bouleversement physique et psychologique, on vous donne les astuces pour que ce changement se fasse en douceur.  Voici les avantages et inconvénients de ce passage obligé.

Quels sont les astuces pour survivre au changement d’heure ? Découvrez dans la liste qui suit les réponses aux questions suivantes : quel mouvement amorce le changement d’heure au niveau de l’ensoleillement ? Comment actualise-t-on la nouvelle heure sur ses appareils  ? Peut-on être en retard au travail à cause de ce changement d’heure ? Quels conseils peut-on appliquer pour mieux s’adapter au décalage solaire ? Quels sont les risques scientifiquement prouvés du changement d’heure d’été pour notre santé, mais aussi ses bienfaits ? Quelle est la durée de la période de l’heure d’été ? Qui décide des dates du changement d’heure et les actualise ? Quid de l’impact sur nos animaux domestiques ?

  • Comment savoir si votre téléphone est à la bonne heure ? C’est un avantage de nos appareils électroniques, ils changent d’heure automatiquement. Pas besoin donc dimanche normalement de savoir si il faut avancer ou reculer d’une heure son téléphone. Les smartphones se mettent automatiquement à l’heure. Mais comment vérifier qu’il va bien le faire ? LCI vous précise le process pour ne pas vous faire avoir. Si vous avez un  smartphone Android, il faut donc aller dans Paramètres/Général/Dates et Heure, et vérifier que la case « Date et heure automatique » est cochée, ainsi que « Fuseau horaire auto ». Si vous possédez un iPhone, allez dans Réglages, Général, Date et heure, et vérifiez que « Règle automatique » est activé, et que votre smartphone est réglé sur le fuseau horaire de Paris. Avec tout ça, impossible de se réveiller en retard !
  • L’heure d’été est-elle une excuse pour légitimer un retard au travail ? Vous ne pourrez pas vous appuyer sur l’excuse du changement d’heure si vous êtes à la bourre au travail. Une réponse fondée sur une jurisprudence. Monsieur X, un employé de restauration, arrive en retard de 30 minutes le dimanche 25 mars 2007, lendemain du changement d’heure. Son employeur lui avait reproché et la Cour d’appel de Colmar lui a donné raison au motif que « Monsieur X… ne saurait prétendre que son retard est dû au passage à l’heure d’été ; si cela avait été le cas son retard aurait été d’une heure ». Morale : si on veut prétexter que le changement d’heure est la cause d’un retard, il vaut mieux arriver avec une heure de retard et non une demi-heure de retard.
  • Conseils pour se resynchroniser. Claire Leconte, professeur de psychologie spécialisée en chronobiologie interrogée par L’Obs, explique que « nous ne sommes pas tous égaux » face au changement d’heure d’été qui nous éloigne de 2h de l’heure solaire. Et qu’il vaut mieux s’y préparer pour réellement profiter du passage à l’heure d’été : puisqu’il nous arrache aux heures de jour naturelles synchronisant habituellement nos rythmes biologiques, la professionnelle conseille d’aller se coucher « un peu plus tôt le soir » avant même le changement d’heure ou encore d’ « avancer d’autant l’heure de lever ». Ne pas hésiter non plus à faire une « sieste flash de 5 à 10 minutes par jour », en début d’après-midi.
  • Trois mois avant le solstice d’été. Le prochain changement d’heure aura donc lieu le dimanche 25 mars à 2 heures. A deux heures du matin, il sera pour rappel directement trois heures et nous reviendrons aux mois les plus ensoleillés de l’année. Le changement d’heure d’été survient trois mois avant le solstice d’été et permet de profiter d’une heure de plus d’ensoleillement en fin de journée afin de réduire artificiellement les besoins en éclairage… artificiel. Le mouvement inverse se fera pour le passage à l’heure d’hiver, le 28 octobre 2018.
  • Conseils pour profiter de la luminosité. Marcher / se déplacer à vélo au maximum pendant la journée au lieu de prendre le bus, la voiture ou le métro ou manger dehors plutôt que sous les néons à l’intérieur permettent de faire le plein de lumière dès les premiers jours de l’heure d’été.
  • Comment on change l’heure. Pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait la veille au soir, il  faut changer l’heure de certains appareils le dimanche matin suivant le changement d’heure. Le principe du changement d’heure d’été en lui même est simple : quelle que soit l’heure où l’on décide de passer à l’heure d’été, ajouter une heure au cadran des appareils non-connectés. Les autres changent automatiquement d’heure lorsqu’officiellement, à 2 heures du matin le dimanche du changement d’heure d’été, on passe à 3 heures.
  • Du jour en plus en fin de journée. L’objectif du changement d’heure avancé par les autorités est simple : faire mieux correspondre les horaires d’activité avec les horaires d’ensoleillement afin de limiter les dépenses d’éclairage artificiel en profitant de 60 minutes supplémentaires de jour en fin d’après-midi ou en soirée en été. En effet, le passage à l’heure d’été a des conséquences sur l’heure de lever et de coucher du soleil. L’astre apparaît plus tard aux petites heures du matin. En revanche, il disparaît à l’ouest 60 minutes plus tard. Or, en France, les activités sont beaucoup plus importantes en fin de journée qu’aux premières heures du jour.
  • L’heure d’été, plus longue que l’heure d’hiver. Chaque année depuis 40 ans, la période de l’heure d’été s’étale sur 7 mois, contre 5 seulement pour l’heure d’hiver. Le fonctionnement des deux changements d’heure demeure le même, en fonction du moment de l’année.
  • De potentiels effets néfastes sur la santé. Selon le médecin urgentiste Gérald Kierzek, sur Europe 1 en octobre 2016, l’heure d’hiver se révèle plus naturelle pour notre corps que l’heure d’été : « Le passage à l’heure d’été est plus rude. L’heure d’hiver est bien [mieux] absorbée par l’organisme, sans compter qu’on dort une heure de plus. » Si le changement d’heure d’hiver augmente, dixit la Sécurité routière, de 40% les accidents piétons de la route entre 17h et 19h pour cause de temps d’éclairage réduit, et favorise la dépression saisonnière liée au manque de lumière ; le changement d’heure d’été semble lui provoquer chaque année un véritable pic de crises cardiaques. Plusieurs études scientifiques l’ont prouvé : une étude suédoise publiée en 2008 dans le New England Journal of Medicine a par exemple pointé « une augmentation statistiquement significative du risque de crise cardiaque (5%) ». En 2014, une étude américaine de publiée dans la revue Open Heart a recensé 25% de crises cardiaques en plus chez les Américains le lundi suivant le changement d’heure. « Sur les personnes très fragiles, des études font état d’une augmentation, parfois très significative, des accidents vasculaires cérébraux et des problèmes cardiaques dans les jours qui suivent « , pointe également Claire Leconte, chronobiologiste dans Le Parisien.
  • Les animaux sont-ils impactés par le changement d’heure ? Cela paraît anondin, mais nos animaux domestiques s’adaptent au rythme de vie de leurs maîtres. Or, selon LCI, il est avéré que les vaches laitières sont perturbées par le changement de l’heure de leur traite. Elles deviennent impatientes ou plus agressives. Ce bouleversement physiologique de leurs habitudes peut donc avoir des conséquences économiques avec une baisse de production, voire une incidence sur la qualité du lait. Les animaux plus domestiques comme les chiens et chats peuvent également être perturbés par le changement d’heure de leurs repas quotidiens.
  • L’UE gère les aiguilles. La définition de l’heure légale et le choix du fuseau horaire incombent, en principe, aux Etats. Mais depuis plusieurs années, la situation juridique s’est complexifiée. En 1998, les Etats membres de l’Union européenne ont choisi d’harmoniser les dates de changement d’heure dans un souci de bonne coordination du marché unique. Fixer ces dates est donc devenu une compétence communautaire. En 2000, le changement d’horaire a même été reconduit sans limitation dans le temps par une directive du Parlement européen traduite dans la législation française. C’est la directive 2000/84/CE du 19 janvier 2001 qui sert désormais de point de repère aux modalités exactes du changement d’heure. Jusqu’à ce qu’une autre y mette éventuellement fin, dans la logique du vote des députés ce jeudi 8 février 2018.
  • Un décret dans le journal officiel. Aujourd’hui régie par une directive de l’Union européenne, la date du changement d’heure est fixée par un décret dans le journal officiel. Selon ces textes, le passage à l’heure d’été doit toujours être effectué le dernier dimanche de mars et le retour à l’heure d’hiver le dernier dimanche d’octobre, à 1h du matin heure universelle (GMT), soit 2 ou 3 heures en France selon les saisons. Le changement d’heure implique en effet une heure ou deux de décalage en France par rapport à l’heure GMT, selon les périodes. Dans un souci de précision, l’UE rappelle les dates et heures exactes du changement d’heure tous les
  •  Le dernier changement d’heure ? Le Parlement européen a voté le 8 février dernier une résolution enjoignant la Commission à « lancer une évaluation complète » du système actuel du changement d’heure et, si nécessaire, de « présenter une proposition pour la réviser ».  Comme le rapporte La Dépêche, la mesure est souhaitée par plusieurs députés européens et associations qui estiment que ce changement d’heure est obsolète. Un rapport de synthèse du Parlement européen démontre que si les économies d’énergie sont très faibles. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a réalisé une étude publiée en 2010 en France. Elle démontre que le passage à l’heure d’été représenterait une économie énergétique annuelle de 0,1 % à 1 %.  C’est un premier pas vers la fin du changement d’heure, mais cela ne veut pas dire que cette tradition va être supprimée aussitôt, comme le rappelle Le Figaro. La Commission européenne doit d’abord se saisir du sujet, commanditer des études d’impact avant de soumettre éventuellement une proposition aux dirigeants des différents pays. Une démarche qui pourrait donc s’étaler sur plusieurs années.
  • Le changement d’heure comme atout pour le tourisme ? Olivier Fabre, maire de Mazamet (Tarn) est favorable au maintien du changemetn d’heure en été alors que l’Europe réfléchit à mettre fin à ce dispositif vieux de 42 ans. « Nous avons décidé de contrebalancer la minorité agissante des anti, plaide celui qui a créé l’association européenne pour l’heure d’été. Pour la convivialité d’abord, nous sommes tous heureux de profiter du soleil y compris tard en soirée ! L’économie du tourisme en bénéficie aussi car les gens sortent et consomment plus quand il fait jour », assure-t-il dans Le Parisien.

Les changements d’heure en images

 

Pour le passage à l’heure d’été (changement d’heure du printemps) : à 2 heures du matin, il sera 3 heures. Il faut avancer sa montre. Pour le passage à l’heure d’hiver (changement d’heure de l’automne) : à 3 heures du matin, il sera 2 heures. Il faut retarder sa montre.

Une présentation d’archive : Roger Gicquel ne comprend rien au changement d’heure | Archive INA

 

***

Depuis plusieurs années, l’utilité du changement d’heure deux fois par an est remise en question. Les économies d’énergie ne seraient pas flagrantes et l’impact sur la santé est décrié. D’ailleurs, le Parlement européen envisage de réformer le système. Début février, les députés européens (384 voix contre 153) ont demandé à la Commission européenne de « lancer une évaluation complète » du dispositif et, si nécessaire, de « présenter une proposition pour la réviser ».

« Un système devenu obsolète »

« De nombreuses études, si elles n’aboutissent pas à des conclusions définitives, ont indiqué l’existence d’effets négatifs sur la santé des êtres humains » de ces décalages d’une heure intervenant les derniers week-ends de mars et d’octobre, souligne la résolution. « La directive actuelle, entrée en vigueur en 2001, fixe pour l’ensemble de l’UE une date et une heure harmonisées pour le début et la fin de la période de l’heure d’été, l’objectif étant d’aider le marché intérieur à fonctionner de façon efficace », rappellent-ils.

Initialement, le texte demandait l’abandon pur et simple du système, avant d’être amendé. On doit cette requête à l’eurodéputée écologiste française Karima Delli, qui explique que « les députés répondent au souhait de nombreux citoyens mobilisés contre un système devenu obsolète ». « Les études démontrant un accroissement des accidents de la route ou des troubles du sommeil lors du changement d’heure, doivent être prises au sérieux », plaide l’élue. Elle estime que les économies d’énergie, but initial des changements d’heure saisonniers, « ne sont pas probantes ».

 

 

Source internaute
Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Information Générale, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s