On est sur terre pour imaginer le monde et quand on aime, on le transforme.

– La Chronique du Haut Parleur 

Unknown

Merci pour vos commentaires !

Un peu de patience…ils apparaîtront seulement après la validation de la rédaction.

LE HAUT PARLEUR 

C’EST AUSSI

 

BFM, Tu sens que les musulmans leur manquent

Publicités
Publié dans Brèves du Quartier, Démocratie locale, Information Générale | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

C’est quoi la pentecôte ?

Ce dimanche c’est le jour de la Pentecôte, l’Esprit Saint descend sur les apôtres. Ils ont été avertis 10 jours plus tôt, à l’Ascension, lors de leur dernière rencontre avec Jésus. Cette inspiration divine doit leur donner la force de parcourir le monde pour annoncer la « bonne nouvelle » : la résurrection du Christ.

« Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre », est-il écrit dans les Actes des Apôtres.

Il est dit aussi qu’ils « se mirent à parler dans d’autres langues ».

Des racines juives

Comme Pâques, la Pentecôte des Chrétiens puise ses racines dans une fête juive : la fête de Shavouot qui commémore le don de la Torah au peuple juif par Dieu, sur le mont Sinaï, 50 jours après la Pâque juive. Pour les Chrétiens, la Pentecôte marque le début de l’évangélisation et la fondation de l’Église.

 

Publié dans Découverte, Information Générale, religion | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le collège Pierre-de-Ronsard restructuré

Le Val-d’Oise mobilise 100 millions d’euros pour ses collèges

Face à l’afflux démographique, deux nouveaux collèges vont être construits pour une livraison à la rentrée 2022, le premier à Argenteuil, le deuxième à Cergy. Six autres vont être agrandis et restructurés.

Le Val-d’Oise compte parmi les départements les plus jeunes de France, avec près de 29 % de sa population qui est âgée de moins de 20 ans. Résultat, le département doit faire face à un afflux de collégiens : à la rentrée 2018-2019, quelque 61.581 élèves ont gonflé les rangs des établissements, soit 1.800 de plus que l’année précédente. Depuis 2011, le nombre de collégiens augmente de 1 % chaque année, avec une pointe de 3 % à la rentrée dernière. D’ici à 2025, ce sont même 8.000 élèves qui pourraient intégrer un collège, estime le conseil départemental.

Pour faire face à ce pic démographique, les élus du département ont décidé d’investir 100 millions d’euros sur la période 2019-2022. Plusieurs leviers ont été explorés, à commencer par une refonte de la sectorisation. Le département y travaille, mais cette variable d’ajustement a ses limites en raison des logiques géographiques à respecter.

La collectivité a aussi décidé d’agrandir et de restructurer certains sites.

Deux nouveaux collèges

Mais le gros effort ira à la construction de bâtiments neufs. Alors que  le 111e collège du département s’apprête à ouvrir ses portes en septembre à Cormeilles-en-Parisis et qu’un autre doit être livré en 2021 au Plessis-Bouchard, deux nouveaux vont voir le jour à la rentrée 2022. Le premier se situera à Argenteuil, où le taux de remplissage moyen aujourd’hui dans les neuf collèges de la ville est de 95 %. Il sera implanté au sein de l’îlot Pirelli, près de Bezons, sur un terrain de 11.500 mètres carrés mis gratuitement à disposition par la commune.

Le deuxième sera construit à Cergy, sur la zone des Linandes sur un terrain de 11.000 mètres carrés. Ce sera le sixième collège de la ville, qui compte aujourd’hui 3.078 collégiens. Il pourra lui aussi accueillir 700 élèves. Un gymnase sera construit à proximité. Le coût total de l’opération est estimé à 19,6 millions d’euros. Comme à Argenteuil, il y a urgence puisque le taux de remplissage moyen dans les collèges existants est de 82 % et pourrait atteindre 93 % d’ici à 2021.

Le collège Pierre-de-Ronsard à Montmorency restructuré

Le montant des travaux atteint 8,4 millions d’euros. Les façades vont être ravalées, le préau va être agrandi et le bâtiment va être désamianté.

Envisagés depuis dix ans, les travaux de réhabilitation du collège Pierre-de-Ronsard à Montmorency vont pouvoir débuter grâce à l’aval des élus du conseil départemental. D’un montant de 8,4 millions d’euros, ces travaux prévoient notamment le désamiantage total du bâtiment, le ravalement des façades, l’agrandissement du préau, la création d’un abri à vélos et la mise en conformité avec les normes en accessibilité.

Fin des travaux en 2022

Créé en 1976, le collège accueille actuellement 537 élèves alors que sa capacité théorique est de 650 élèves. Les travaux devraient débuter fin 2020 et s’achever au deuxième semestre 2022.

Source Les Echos

Publié dans Environnement / Urbanisme | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Marlène Schiappa : serait elle mythomane ?

Marlène Schiappa menacée de mort par des Gilets jaunes : sa version remise en cause

Il y a quelques jours, Marlène Schiappa avait poussé un vif coup de gueule sur les réseaux sociaux après avoir, selon ses dires, été menacée de mort par des Gilets jaunes. Sauf que sa version des faits vient d’être grandement remise en cause.

La colère des Gilets jaunes ne désemplit pas. Depuis le 17 novembre dernier, les partisans du mouvement se réunissent chaque samedi pour protester contre la politique d’Emmanuel Macron. Et si le Président et sa première dame de 66 ans sont dans leur viseur, ils ne sont manifestement pas les seuls.

Dans la nuit de ce vendredi à ce samedi 25 mai, Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, aurait été menacée de mort par un groupe de manifestants.

Dans un long message publié sur sa page Facebook, l’épouse de Cédric Bruguière avait déploré : « Les enfants tirées du sommeil se sont levées en pleurant et criant et sont venues en courant car je vous laisse imaginer l’effet sur des enfants endormis des bruits de détonation couplés aux bruits de frappe sur les portes et fenêtres et ‘Schiappa, on est venu te crever !‘ assimilés adressés à leur mère. » Sauf qu’à en croire le rapport de police, que nos confrères du Point ont pu se procurer, la proche d’Emmanuel Macron aurait quelque peu exagéré les faits.

Marlène Schiappa : le rapport de police dément sa version des faits

Selon l’enquête menée par les forces de l’ordre, les Gilets jaunes se seraient positionnés devant le domicile de Marlène Schiappa aux alentours de 0h25, avant de repartir seulement neuf minutes plus tard. Pendant ce laps de temps, ils auraient certes grossièrement insulté la femme politique de 36 ans – « Sal**e, sors de là », auraient-ils notamment scandé -, mais n’auraient jamais réellement formulé de menaces de mort. Malgré de vives insultes entendues, Le Point l’affirme : il lui sera difficile de « convaincre un tribunal qu’elles peuvent être comprises comme une menace. » Et force est de constater que ce n’est pas le seul point sur lequel Marlène Schiappa s’est permis quelques exagérations narratives.

Alors qu’elle avait déclaré sur Facebook que sa porte d’entrée avait été décorée d’une « affiche anti-capitaliste, anti-police et anti-ordre », les dégâts constatés par les policiers seraient en réalité beaucoup moins importants.

Comme le rapporte Le Point, seuls deux tags « GJ » et « Gilets Jaunes 72 »auraient été inscrits aux alentours du domicile de la secrétaire d’Etat. Une réalité bien loin du compte-rendu alarmant que la proche d’Emmanuel Macron avait donné sur les réseaux sociaux.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire