On est sur terre pour imaginer le monde et quand on aime, on le transforme.

visuel-cq

A 68 est en route pour la grande aventure 

Mais à quoi sert la taxe d’habitation

Ce que contient la loi de 1905 sur la laïcité

Travaux: Place Levanneur

 

Les dossiers financiers de la ville de  Montmorency 


Hausse de la CSG. Haro sur les retraités?

Démocratie locale

 

                                             en Septembre 

Remue -méninges

 


 

 Les Cahiers du Haut Parleur

 

Unknown

Merci pour vos commentaires !

Un peu de patience…ils apparaîtront seulement après la validation de la rédaction.

Publicités
Publié dans Actu, Animation / Sport / Culture, Associations, culture, Découverte, Démocratie locale, Economie, Education, emploi, English page, Environnement / Urbanisme, Fiscalité, Histoire, humour, Information Générale, Internet, Jeux, On ne le vous dit pas, politique, sécurité, sortir, Vos droits | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Forum des associations à Montmorency

Engagement Citoyen de tous les instants, le monde associatif constitue une richesse pour une ville. Il mérite attention, soutien et reconnaissance, car il couvre toutes les activités qui concourent au « Bien Vivre et au bien-être» et à l’indispensable renforcement du lien social.

Aussi une municipalité doit avoir à cœur de soutenir les associations, qui participent à la richesse et à la diversité de sa ville.

Lire la suite

Publié dans Actu, Associations | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

31 Juillet 1914 – La dernière journée de paix !

 

 

 

 

En ce vendredi 31 juillet 1914, on vit, on aime, on trime comme un beau jour d’été. Quelques signes, à peine, d’un danger auquel on ne veut pas croire.

Lorsque brusquement, Jaurès, qui a tenté de sauver la paix jusqu’à la dernière minute, est assassiné.

L’assassinat de Jaurès en appelle à la défense de la patrie : « Jaurès est mort ! Vive la France ! »

Le ciel s’était pourtant bien dégagé sur Paris en ce dernier vendredi de paix, le 31 juillet 1914. Pour nombre de familles bourgeoises ou rentières, l’air avait même déjà comme un parfum de vacances et le populo sentait, lui aussi, plus modestement, l’odeur du déjeuner sur l’herbe et de la fête champêtre : on se pressera donc volontiers jusqu’à dimanche dans les gares, mais pour gagner la campagne, les bains de mer ou le bois de Chaville, canotiers en goguette et robes claires au vent. La grande masse des condamnés au bitume ne dédaigne pas davantage les petits plaisirs du quotidien.

Sur les boulevards, le cinématographe des grands magasins Dufayel s’emplit ainsi dès 14 h 30, tant on raffole de ce « véritable théâtre » , précise la publicité.

Paris vaque donc, et toute la France avec lui. Les ateliers et les boutiques bruissent, les moissons s’engrangent, les mastroquets font des affaires. On vit, on aime, on trime et on rit comme un beau jour d’été. La presse de cette veille de grand départ trahit les petits ennuis domestiques, les émotions orchestrées et les égoïsmes menus. Le choc de l’acquittement de Mme Caillaux [1] est encore dans les têtes. Le sport rameute.

Lire la suite

Publié dans Actu | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Une défaillance qui fait désordre

Une défaillance du Falcon bloque une ministre en Jordanie

C’est une anecdote qui a dû faire rire jaune Pierre de Villiers, l’ancien chef d’état-major des armées, qui a fini par démissionner après avoir remis en cause les économies soutenues par Emmanuel Macron.

Le 19 juillet dernier, lors de la passation de pouvoir entre lui et son successeur François Lecointre, la ministre des Armées était absente.

Non, Florence Parly n’a pas voulu sécher l’événement.

Elle se serait simplement retrouvée bloquée en Jordanie.

Lire la suite

Publié dans Actu | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire