On est sur terre pour imaginer le monde et quand on aime, on le transforme.

gym-apres-cancer/

fraudes-sur-le-net-comment-eviter-les-pieges/

isolation-a-1-euro-gare-aux-arnaques/

photovoltaique-ne-tombez-pas-dans-le-panneau/

et-si-la-secu-etait-responsable-des-deserts-medicaux/

Les-dangers-de-la-realite-virtuelle-augmentee-ou-etendu

Pourquoi-rousseau-etait-un-gilet-jaune

Ce-qui-nous-menace-cest-ce-que-nous-avons-fabrique-nous-memes

La révision du PLU – L’immobilier pour les nuls

Budget primitif 2019 – pour les accros !

Unknown

 

Merci pour vos commentaires !

Un peu de patience…ils apparaîtront seulement après la validation de la rédaction.

LE HAUT PARLEUR 

C’EST AUSSI

 

 

Publié dans Brèves du Quartier, Démocratie locale, Information Générale | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les régimes spéciaux – des privilèges contestables !


La grève du 5 décembre prochain annonce une belle pagaille. Et pour cause. La SNCF et la RATP vont bloquer les déplacements pour soi-disant défendre les retraites des citoyens. Mais cet argument n’est qu’une fausse barbe. Car leur motivation est avant tout la défense de leur propres avantages hérités de leurs régimes spéciaux de retraite… que les autres citoyens devront continuer à financer…

En France, les régimes spéciaux de retraite sont des régimes de retraite dont bénéficient des employés de certaines grandes entreprises publiques (SNCF, RATP), ou de branches entières comme celle des Industries Electriques et Gazières (EDF, GDF, Entreprises locales de distribution d’électricité et de gaz en France), les membres de certaines professions liées à la fonction publique (militaires, etc.) mais aussi d’autres professions (marins, clerc de notaire, salariés de l’opéra de Paris, etc.). Les différences de statut portent sur l’âge de cessation d’activité (généralement inférieur à 60 ans) et sur la durée de cotisation (en général moins que les 43 annuités exigées pour le régime général).

Le Conseil d’orientation des retraites montre que, notamment dans les régimes de la SNCF, RATP et Industries Electriques et Gazières, les pensions sont servies beaucoup plus tôt et beaucoup plus longtemps.

Aucun de ces régimes ne calcule la future pension sur la moyenne des 25 meilleures années mais le plus souvent sur la moyenne des 6 derniers mois (ou parfois sur le dernier mois de salaire ! ).

Ces régimes présentent globalement des ratios démographiques entre actifs et pensionnés plus faibles que le régime général :

– 500 000 actifs pour 1,1 million de pensionnés pour l’ensemble des régimes spéciaux (hors fonctionnaires et militaires).

– 18 millions d’actifs pour 15 millions de pensionnés au régime général (assurance vieillesse et aux régimes complémentaires obligatoires de retraite).

Principalement à cause d’une baisse importante du nombre d’actifs dans ces secteurs, flagrante chez les mineurs ou les cheminots, les cotisations ne couvrent pas forcément une part importante des produits. Ce sont l’État, les collectivités locales et le régime général qui assurent l’équilibre de la plupart de ces régimes.

 

 

Publié dans Information Générale | Tagué | Laisser un commentaire

La grève pour les retraites ou contre Macron ?

Alors que le mouvement de grève se poursuit et que des manifestations ont eu lieu un peu partout en France, la défiance d’une partie de la population à l’égard d’une grève menée par une minorité privilégiée n’empêche pas une majorité de Français d’éprouver de la sympathie pour le mouvement social.

Résultat naturel de plus de deux ans de présidence Macron.

Publié dans Information Générale | Tagué , | Laisser un commentaire

Nouvel obstacle juridique au bouclage de l’avenue du Parisis Est


La cour administrative d’appel de Versailles a confirmé l’annulation de la déclaration d’utilité publique de la section Est de l’avenue du Parisis, entre Bonneuil-en-France et Groslay.

Nouveau revers pour le bouclage de l’avenue du Parisis Est. La cour administrative d’appel de Versailles a en effet confirmé la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise qui, en mai 2018, avait annulé la déclaration d’utilité publique de ce projet de construction d’une route de deux voies entre Bonneuil-en-France et Groslay. Cette portion de 11 kilomètres s’inscrit dans un objectif plus large de relier à terme les autoroutes A15 et A1.

Un coût de 146 millions d’euros

Une partie du tronçon, déjà en service, relie jusqu’à présent Sannois à Soisy-sous-Montmorency. Pour expliquer sa décision, la cour d’appel de Versailles a mis en avant le manque d’information sur les conditions de financement de ce projet porté par le département et évalué à 146 millions d’euros.

Publié dans Déplacement - Transports, Information Générale | Tagué , | Laisser un commentaire