St François d’Assise

 

 

im-St-Francois-AFils de Pietro Bernadone, un marchand de draps italien, et d’une mère française, il est d’abord baptisé sous le nom de ‘Jean’, mais son père commence à le surnommer François (le français) au retour d’un voyage en France. Après une jeunesse dissipée et légère, il entame une carrière de chevalier, mais sans succès. Capturé, il est détenu pendant une année comme otage, ce qui altère un peu plus sa santé déjà fragile. Déçu de cette expérience, il commence à effectuer de longues promenades dans la nature qui lui permettent de découvrir qu’il souhaite servir les autres. Et puis un jour, alors qu’il passe près de ruines de l’église St-Damien, il entend la voix du Christ qui lui demande de « réparer son Église ». Pour réunir l’argent nécessaire, il vend une grande partie du patrimoine familial, ce qui provoque une terrible colère de son père, qui le déshérite. Mais qu’importe, François décide alors d’épouser « Dame pauvreté », ce qui lui procure un grand sentiment de soulagement et lui permet de continuer à répandre autour de lui sa joie et sa bonne humeur. Ayant enfin obtenu la somme nécessaire grâce à de généreux donateurs, il réussit à restaurer l’église St-Damien ainsi que plusieurs autres. Il reprend ensuite sa vie errante, mendiant pour sa subsistance et soulageant les malades et les pauvres. Et puis, le nombre de ses compagnons ayant considérablement augmenté, il décide de fonder pour eux un ordre mendiant « les Frères Mineurs ». Lorsqu’il se présente devant le pape Innocent II pour obtenir son agrément, ce dernier, fatigué des multiples sollicitations, lui répond avec impatience d’aller « prêcher aux cochons »! François prend cet ordre à la lettre et, ayant trouvé un groupe de cochons, leur fait un sermon. Le pape, impressionné par tant de simplicité et d’humilité, lui donne son autorisation. En 1212, François fait la rencontre de Claire, qu’il soutient pour fonder une communauté de femmes d’abord appelées « les Pauvres Dames », et qui deviendront les Clarisses.

im_St-Francois-AssiseQuelques années plus tard, François s’organise pour partir en croisade, mais une tempête contrarie ses projets. Il tente également de se rendre au Maroc, mais cette fois c’est la maladie qui l’en empêche. Il réussit tout de même à effectuer un court séjour en Égypte puis revient en Ombrie et se retire dans la montage. C’est là qu’il reçoit une vision d’un crucifix sur lequel est cloué le Christ et duquel s’échappent des rayons qui viennent le frapper des Stigmates, qu’il conservera durant les deux dernières années de sa vie qui, à partir de ce moment, est comparée et calquée sur celle du Christ. Deux ans après sa mort, Saint-François a été canonisé par Grégoire IX et son corps transféré dans la basilique d’Assise (1181-1226)

Saint-François d’Assise est le protecteur de l’environnement et des animaux (particulièrement des oiseaux). Il est le patron des organismes voués à la protection des animaux et des personnes qui y travaillent, des écologistes, des environnementalistes et de nombreuses villes et/ou régions d’Europe et des Etats-Unis. Il est invoqué pour le maintien de la paix, pour ne pas mourir seul et pour combattre le feu.

 

Publicités

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s