Conseil Municipal du 19 Novembre 2012

Le conseil municipal du 19 novembre a adopté le plan local d’urbanisme de Montmorency sans beaucoup de modification par rapport au projet initial.

Un fait : Les observations nombreuses des habitants n’ont pas été prises en compte !

Nous sommes inquiets : il ne faut pas sur densifier la ville, Mr le maire.

images-9Il semble que les ambitions municipales soient justement de porter la population de la ville à 25000 habitants dans un délai à court terme! La sarcellite n’est pas loin ….

Sur le haut de Montmorency il faut geler les constructions d’immeubles,

La grande majorité des logements sociaux y est déjà implantée, le manque de transport nous isole,  améliorons l’existant.

L’entrée de la ville est d’une tristesse affligeante et la circulation difficile aux heures de pointes.

L’environnement naturel, forêt, jardin doit être mieux entretenus.

SAM_2206Nous voyons aux entrées de forêt des gravats et toute sorte de déchets; à la mare aux champeaux les incivilités sont permanentes, une camera de surveillance permettrait sûrement d’amener la sécurité et le calme que nous sommes en droit d’avoir en ce lieu!

Les efforts sur le quartier centre doivent porter sur le renouvellement du parc habitation ancien souvent dégradé

et aussi développer le stationnement pour une meilleure fréquentation des commerces et du marché.

Le quartier du bas ne doit pas être défiguré, 

le BIP vieux projet qui est loin de faire l’unanimité de la population n’a pas de raison d’être, on peut améliorer la circulation par d’autres moyens.

images-4Montmorency a perdu beaucoup de services publics (sous-préfecture, hôpital en partie….) on a besoin d’internet haut débit pour la création de micro entreprise, le retour du commissariat sur la ville pour améliorer notre sécurité…images-7

Montmorency doit rester une ville où il fait bon vivre en profitant de la nature qui nous entoure et cela en toute tranquillité!

images-1Marché place Levanneur.

Le marché est le lieu de vie de la cité et pour cela il doit offrir à la population un choix attractif de commerçants de qualité, des prix compétitifs et un stationnement conséquent, ces conditions de base sont incontournables.

Le marché est le complément indispensable du commerce sédentaire de très bonne qualité du centre ville et doit apporter le plus (fraicheur des produits, choix,  prix, convivialité) pour les commerçants vous n’êtes pas un inconnu. Ils savent vous conseiller dans vos choix et vous permettent selon vos moyens de vous nourrir convenablement.

Un nouveau délégataire débutera au 1er janvier 2013, il doit apporter une meilleure organisation pour satisfaire la clientèle, le précédent n’a pas réussi à réanimer ce marché qui ne se renouvelait pas et périclitait au fil des années.

Le nouveau délégataire commercialisera 4 à 8 mètres linéaire par an pour développer l’offre des produits alimentaires et manufacturés. Attention au choix des nouveaux commerçants!       Montmorency n’est pas Sarcelles…

Les animations sont indispensables et doivent être développées outres les places de commerçants doivent être occupées. La création d’une commission tripartie  délégataire, élus, commerçants doit  assurer le suivi du fonctionnement et de l’animation du marché.

Le marché des champeaux est abandonné, vide de commerçants depuis de long mois. Il changera d’affectation et la ville proposera en ce lieu des animations à thèmes en rapport avec les commerces alimentaires…

12425Le débat d’orientation budgétaire. En fait un « donné acte » sur des dossiers incomplets , exposé dans un monologue désespérant , sur

–                La conjoncture économique et financière, consistant en données générales sur la zone euro, les défis de la France, …  les grandes idées nationales, certes !

–                aucune information sur l’investissement; qui devrait être le sujet majeur de ce débat ; c’est gravissime, car l’investissement  représente l’axe majeure du développement d’une commune. Donc le déni d’exposer l’usage de nos impôts !

–                 Une capacité d’ autofinancement  en net diminution, d’environ 34% par rapport à 2011, ce qui réduira les marges de manœuvre en matière d’investissement; ou de voir les impôts augmenter fortement en 2013 !

–                La renégociation de la dette laisse une répartition par nature encore sensible ( 38 % de la structure de la dette serait critique suivant une charte dite « Gisler » ). Pourquoi ne pas éliminer définitivement ce reliquat de dettes qui est jugé par la majorité municipale comme une menace ? Une menace certainement intéressante quant aux taux. Car sécuriser un emprunt à un taux fixe de 4,99 % alors qu’actuellement les taux sont d’environ 3,3 % ( source les échos) nous laisse perplexe, si l’on tient compte en plus des pénalités pour remboursement anticipé.

–                « Maintenir les taux d’imposition », c’est faux car les bases fiscales augmentent d’environ 2%, ce qui se traduira par une augmentation au minimum de 4,35 % pour la taxe d’habitation et de 1,98 % pour la taxe foncière.

images-8

Donc un conseil, qui n’était qu’en fait qu’un monologue d’auto félicitation d’une majorité municipale conduite par un magistrat spécialiste de la rhétorique arrogante.

Publicités

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s