Les Disciplines sportives abandonnées aux Jeux Olympiques

La liste des disciplines sportives présentes aux Jeux Olympiques d’été a varié au cours des éditions. Certaines ont totalement disparu.

 

 

Le tir à la corde

Cette épreuve d’athlétisme, qui existait du temps des Jeux de l’Antiquité, a figuré au programme de 1900 à 1920. 2 équipes de 8 joueurs se faisaient face. Le but : faire avancer les adversaires de plus de 2 mètres (6 pieds), en moins de 5 minutes. Au-delà de ce délai, et si personne n’a pris le dessus, le gagnant est celui qui a réussi à gagner le plus de terrain.

Ce n’était pas des équipes nationales mais des clubs qui concouraient. Ainsi, la première édition a été remportée par une formation composée de Suédois et de Danois. En 1904, les Etats-Unis se sont accaparés les 3 médailles, avec des équipes différentes : le Milwaukee Athletic Club et 2 clubs de St-Louis Southwest Tumverein. 
Les Anglais en ont fait de même en 1908, à domicile. La 2e place, celle de la Liverpool Police, a fait l’objet d’une controverse. Les policiers portaient des chaussures tellement lourdes que leurs adversaires ne parvenaient pas à les faire avancer. Furieux, les Américains avaient préféré se retirer du concours.

La nage sous l’eau

L’épreuve n’a figuré au programme olympique qu’aux Jeux de 1900 à Paris. Sur les 14 participants, 11 étaient Français.

Il fallait nager sous l’eau le plus lentement et le plus loin possible (60 m maximum), c’est-à-dire tout l’inverse d’aujourd’hui ! Les compétiteurs gagnaient 2 points par mètre nagé, et 1 point par seconde passée sous l’eau. Le vainqueur était naturellement celui qui avait le plus de points à l’issue de la compétition.

Le médaillé d’or olympique, Charles De Vandeville, a remporté l’épreuve avec 1 884 points. Il a nagé 60 m en 1 minute et 8,4 secondes. C’est grâce à sa lenteur qu’il a été sacré, son dauphin André Six ayant bouclé les 60 m avec 3 secondes d’avance. Quant au troisième, Peter Lykkeberg, il est resté 30 secondes de plus que De Vandeville sous l’eau, mais il n’a avancé que de 28 mètres !

Le croquet

Là encore, le croquet n’a été sport olympique qu’en 1900 à Paris. Trois épreuves étaient disputées : un parcours en simple à 1 boule, un autre avec 2 boules, et une compétition en double. Les médailles sont toutes revenues à la France. Un joueur belge a bien pris part au tournoi, mais il n’a pas réussi à passer le premier tour.

Malgré le désintérêt du public (un seul spectateur s’est déplacé !), l’épreuve revêt une haute valeur historique. Le croquet est en effet le premier sport olympique ouvert aux femmes. D’après « le Journal des Sports », Mlles Filleaul Brohy et Marie Ohnier ont disputé le premier tour.

Le croquet a été abandonné à la suite des Jeux parisiens, par manque de popularité. Cependant, une variante du croquet, le roque, a tout de même été disputée aux JO de 1904. Mais seulement 3 joueurs, tous Américains, se sont présentés au début du tournoi.

Le motonautisme

Discipline de démonstration en 1900, le motonautisme devient sport olympique pour la seule et unique fois en 1908. Sur les 9 courses programmées, seulement 3 ont eu lieu. Pire : à cause du mauvais temps, un seul bateau est arrivé à boucler le parcours dans chacune de ces 3 épreuves.

La compétition s’est disputée au large du Motor Yacht Club de Southampton, en Grande-Bretagne, les 28 et 29 août. L’objectif pour les concurrents : réaliser 5 fois le même parcours en mer, pour couvrir au total une distance de 40 miles nautiques.

Les Anglais se sont imposés sur 60 pieds et dans la classe des 8 mètres. Les Français ont gagné une médaille d’or dans la catégorie « Open ».

Le grimper de corde

Le grimper de corde a régulièrement fait partie des épreuves de gymnastique entre 1896 et 1932. Assis au départ, les athlètes devaient monter le plus rapidement possible en haut de la corde, en s’aidant uniquement des bras et des mains.

En 1896, la corde était haute de 15 mètres environ. Seuls 2 sportifs grecs ont réussi à terminer l’épreuve. Les autres ont tous été éliminés. Par la suite, la corde a été raccourcie de moitié.

Le champion n’était pas forcément celui qui était le plus rapide à arriver en haut. Les juges notaient aussi le style de chaque concurrent.

La crosse

Qu’est-ce que la crosse (ou lacrosse) ? Deux équipes de 10 joueurs s’opposent sur un terrain avec 2 buts à chaque extrémité. Les joueurs avancent en se transmettant la balle à l’aide d’une crosse. Au bout de celle-ci est attachée une sorte de gant (comme au baseball) ; c’est grâce à lui que les joueurs peuvent réceptionner la balle, faire des passes et des tirs au but.

La crosse a été intégrée aux JO en 1904 et 1908, avant de passer sport de démonstration en 1928, 1932 et 1948.

La première année, ce sont les Canadiens de la Shamrock Lacrosse Team de Winnipeg qui ont remporté l’or en battant l’équipe locale de Saint-Louis. La médaille de bronze est revenue à des Iroquois mohawk, un peuple vivant au Canada.

En 1908, seulement 2 équipes ont participé au tournoi. Le Canada a conservé son titre face à la Grande-Bretagne.

Les sauts sans élan

Entre 1900 et 1912, il existait une compétition de sauts en longueur et en hauteur sans élan. Même principe que les épreuves disputées actuellement, mais sans course d’élan. En 1900 et 1904, il y a même eu un tournoi de triple saut dans cette catégorie.

Le spécialiste de ces épreuves est un Américain, Ray Ewry. Il a tout simplement remporté les 3 concours en 1900 (le même jour) et en 1904. Lors de l’olympiade suivante, en 1908, il a conservé tous ses titres à l’exception du triple saut, disparu du programme olympique.

Etant jeune, Ray Ewry vivait en chaise roulante à cause d’une polio. Ces résultats, réalisés lors de sa première olympiade en 1900, sont d’autant plus surprenants :

Saut en hauteur : 1,65 m

Saut en longueur : 3,30 m

Triple saut : 10,58 m

Le polo

Le polo a été disputé aux JO entre 1900 et 1924, puis en 1936 avant de disparaître du programme olympique. Ce sont des équipes de clubs qui disputaient le tournoi et non des sélections nationales.

Les Anglais ont dominé la discipline lors des 3 premières éditions. En 1904, ils étaient même les seuls à se présenter au concours.

En 1924 et 1936, ce sont les Argentins qui ont décroché l’or olympique. Pour leur 2e sacre, ils se sont offerts le luxe de ridiculer les Anglais 11-0 en finale, devant près de 45 000 spectateurs.

La pelote basque

Comme son nom l’indique, ce sport puise son origine dans le Pays basque. Pas étonnant, donc, de comprendre ce qui s’est passé lors des Jeux Olympiques de 1900 à Paris : seules l’Espagne et la France avaient répondu présent. Le tournoi n’a donc duré qu’une journée, le 14 juin, le temps de la finale ! 
Les Espagnols se sont montrés les plus habiles, dominant les Français Durquetty et Etchegaray.

L’Espagne est donc la seule et unique nation championne olympique de pelote basque. Car depuis les Jeux de Paris, cette discipline n’est apparue aux JO qu’en tant que sport de démonstration, et par intermittence (1924, 1968 et 1992). La compétition n’a été ouverte aux dames que lors de la dernière édition.

Le cricket

Le cricket aurait dû figurer au programme des premiers Jeux de l’ère moderne, en 1896, mais le nombre de participants était trop faible. Quatre ans plus tard, ce sport est programmé à Paris. La Belgique et les Pays-Bas se retirent au dernier moment. Du coup, seulement 2 équipes s’affrontent. D’un côté les Anglais du Devon County Wanderes Club, de l’autre la French Athletic Club Union, composée principalement par les membres de l’Ambassade de Grande-Bretagne à Paris.

Le tournoi s’est résumé à une seule opposition, sur 2 jours. La rencontre, disputée à Vincennes les 19 et 20 août, a vu la victoire du Devon County Wanderes Club (262-104).

Les joueurs ne pensaient pas qu’ils participaient à une olympiade, le match ayant pour cadre l’Exposition universelle de Paris. Ce n’est qu’en 1912 que le Comité International Olympique (CIO) a décidé d’octroyer une valeur olympique à cette épreuve.

Le jeu de raquettes

Le jeu de raquettes est un sport qui ressemble au squash. Deux adversaires s’affrontent dans une salle fermée. Ils ont chacun une raquette en bois et se renvoient la balle contre un mur.

Ce sport n’est apparu aux Jeux Olympiques qu’en 1908, à Londres. Très coûteuse, cette discipline n’était pratiquée à l’époque que dans les « public schools » anglaises. D’après le rapport olympique officiel, le jeu de raquettes n’était connu, en dehors des frontières britanniques, qu’en Inde et aux Etats-Unis.

Au final, 7 joueurs anglais ont pris part à la compétition, qui se tenait dans le Queen’s Club de Londres. Le tournoi a été faussé par les abandons qui se sont accumulés avant le début des JO. Sur les 4 demi-finalistes en simple, 3 n’auraient pas dû participer à l’olympiade. En double, Edmund Bury et Cecil Browning ont atteint la finale sans jouer un seul match !

 Le golf

Le golf n’a été sport olympique qu’en 1900 et 1904. Lors de la première édition, les messieurs réalisaient 2 fois un parcours de 18 trous. Les scores des 2 manches étaient additionnés pour désigner le vainqueur. En 1904, les golfeurs disputaient un mini-tounoi.

Chez les messieurs, ce sont les anglo-saxons (Etats-Unis, Grande-Bretagne et Canada) qui ont dominé les compétitions. Lors de l’épreuve par équipe de 1904, les Américains ont même raflé les 3 premières places.

Les dames, elles, n’ont eu le droit qu’à une seule olympiade, en 1900. La lauréate, Margaret Abott, est devenue la première championne olympique américaine, toutes compétitions confondues.

Et le golf fera son grand retour dans le programme olympique en 2016, à l’occasion des JO de Rio.

D’autres disciplines abandonnées

A l’initiative de Pierre de Coubertin, le rugby devient un sport olympique en 1900, puis en 1908, 1920 et 1924. Mais la dernière finale est tellement violente que le CIO décide de retirer ce sport du programme officiel.

– En 1912, les compétitions de lancer de poids, de disque et de javelot se sont offertes une fantaisie : le lancer à 2 mains. Les concurrents disposaient de 3 essais avec chaque main. Ensuite, les meilleures distances réalisées avec les mains droite et gauche étaient additionnées.

Le 200 m nage libre avec obstacles faisait partie du programme olympique en 1900. Dans la Seine, les nageurs devaient passer par-dessus un poteau, puis une rangée de bateaux, avant de plonger sous une autre rangée de bateaux. Le tout malgré le courant du fleuve ! L’Australien Frederick Lane, vainqueur du 200 m nage libre, a également remporté cette épreuve. Il a mis 13 secondes de plus avec les obstacles (2’38 »).

Le jeu de paume a été une discipline olympique en 1908 à Londres, et un sport de démonstration en 1900 et 1924. C’est un Américain qui s’est imposé devant deux Anglais.

 

 

Le tir au pigeon

Tir au pigeon en direct a eu lieu une seule fois dans l’histoire olympique, en 1900. L’objet de cet événement était de tirer et de tuer autant d’oiseaux que possible. Ce fut la première fois et seulement dans l’histoire olympique lorsque les animaux ont été tués sur le but. Les oiseaux sont relâchés en face d’un participant et le gagnant était le concurrent qui a abattu le plus d’oiseaux du ciel. Le participant est éliminé dès qu’ils ont manqué deux oiseaux. Près de 300 oiseaux ont été tués. L’événement s’est avéré être tout à fait malpropre à la fin avec des oiseaux morts ou blessés sur le terrain et le sang et les plumes un peu partout. Une récompense de 20.000 francs a été le prix pour le gagnant, si les quatre premiers au classement convenu de diviser les gains.

Le pistolet de duel

L’événement a eu lieu pistolet de duel à deux reprises, en 1906 (lors des Jeux Intercallated – pas officiellement reconnue par le CIO) et 1912. Cet événement nécessaire concurrents de tirer sur des mannequins vêtus de redingotes.

Le rugby a XV

Le rugby a été joué lors des Jeux olympiques dans les années 1900, 1908, 1920 et 1924, et après une longue attente, il a été voté en 2009 en arrière sur le programme olympique pour les Jeux de 2016.

Lors des Jeux de Paris en 1900, a attiré Rugby la plus grande foule unique pour n’importe quel sport, dans un match entre l’Angleterre et la France, a remporté par la France 27-8. Il a été suivi par 6000 spectateurs, avec 4389 de payer pour leur entrée. Ce n’était certainement pas l’un des sports les plus populaires en termes d’équipes participantes, avec seulement deux équipes qui se sont affrontées en 1908 et 1920.

Performances notables

  • Un membre de l’équipe 1920 aux Etats-Unis, Morris Kirksey, a également remporté une médaille d’argent dans le 100m, et de l’or dans le relais 4x100m.

Un membre de l’équipe australienne en 1908, l’Australien Daniel Carroll, a remporté l’or, puis a répété cet exploit en compétition pour les USA en 1920 (seulement haltérophile Akakide Kakhiashvili a également remporté l’or en compétition pour deux nations différentes).

Le Tandem à vélo

Le 2000m Tandem vélo événement a été un temps l’inclusion dans le programme de cyclisme olympique, mais est en grande partie oublié aujourd’hui.  Tandem vélo a eu lieu pour les hommes en 1906, 1908, 1920, puis à tous les Olympiades suivantes, y compris 1972. Le format a été un sprint de 2000 mètres. Tandem vélo n’a pas complètement disparu, maintenant vous allez voir des événements en tandem dans le cadre des Jeux paralympiques.

Publicités

3 commentaires pour Les Disciplines sportives abandonnées aux Jeux Olympiques

  1. Gérard Boutteville dit :

    En 1900 , à Paris , se déroula un concours d’arbalète ( avec seulement des tireurs français) Ce fut la seule présence de l’arbalète aux J.O.

  2. Le Haut Parleur dit :

    Merci de l’attention que vous portez à nos publications. La rédaction

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s