« Député godillot » : petite histoire !

« Vous ne serez qu’un député godillot », se voient accuser les candidats d’En Marche ! D’où vient cette expression rabâchée par les politiques depuis des lustres ?

L’offense est devenue monnaie courante. Les politiques la répètent invariablement depuis des lustres. Et la foule de candidats macronistes, qui se presse aux portes du Palais-Bourbon est accusée de n’être composée que de futurs députés « godillots ». Les marcheurs ont vite appris à répondre. « Je ne serai pas un député godillot ».

Mais d’où vient cette expression rabâchée de tous les côtés ? Et comment s’est-elle imposée dans tous les interviews politiques ?

On parle là d’une antonomase, figure de style transformant un nom propre en un nom commun. En l’occurrence, le nom propre est celui d’un certain Alexis Godillot, entrepreneur d’origine modeste né à Besançon en 1816 qui fit fortune sous Napoléon III. C’est à lui que l’Empereur confia le soin d’équiper ses troupes. A l’occasion de la guerre de Crimée en 1853, monsieur Godillot fournit l’armée française en selles et en tentes mais surtout en souliers. ….

la suite   >>> 

 

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Actu, Info nationales, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s