Les Minions, machine à fabriquer des millions !

Les-Minions-La-deuxième-bande-annonce-en-VFEn salle le 8 juillet, le film d’animation réalisé par le studio français Mac Guff espère franchir la barre des 5 millions de spectateurs.

Drôles et… a priori drôlement rentables. Ne vous fiez surtout pas à leur innocente apparence. Les Minions ne sont pas seulement de désopilantes bestioles revêtues de salopette bleue imaginées pour distraire les enfants. Derrière chacun de ces mini-héros jaune vif qui ont nécessité trois ans de travail et occupé 330 personnes se cache en réalité une véritable machine de guerre prête à conquérir le box-office planétaire.

Après avoir joué les seconds rôles dans Moi, moche et méchant, les Minions prennent leur revanche et s’invitent désormais au premier plan. Le 8 juillet prochain, ils vont devenir les vedettes d’un film d’animation projeté en France sur plus de 800 écrans. Une sortie ultra grand format pour ces mini-stars au babil aussi abscons qu’hilarant.

>>>  Voir la bande annonce à la rubrique : « En salle le 8 Juillet « 

les-minions-2

 

Les mascottes des petits et des grands sont de retour dans un film rien que pour eux.

Une pluie jaune poussin est prête à s’abattre sur la Terre. Les Minions, ces petites créatures qui font craquer le public depuis 2010 et Moi, moche et méchant, ont enfin droit à leur propre film. Après trois bandes annonces, des images inédites viennent d’être dévoilées. Le public peut ainsi y découvrir les Minions dans leur plus simple appareil. Avec un ou deux yeux, la folie reste la même.
Kévin, Bob et Stuart partent vivre des aventures extraordinaires. Les fans vont enfin pouvoir découvrir l’origine de ces organismes monocellulaires de couleur jaune. Tantôt auto-stoppeurs, dans une chaloupe à New York ou manifestants, les créatures les plus barrées du cinéma pour enfants vont remuer les salles obscures.
Dans ce premier film dérivé de Moi, moche et méchant, l’équipe de bonshommes jaunes a toujours le même objectif: servir les méchants. De la préhistoire jusqu’aux années 1960, Les Minions vont vous raconter leur histoire pleine de péripéties. Quarante-deux ans avant de travailler pour Gru (héros de la saga Moi, moche et méchant), ils aident leur nouvelle maitresse «super-méchante» Scarlet Overkill, doublée par Sandra Bullock, élue plus belle femme du monde cette année, rien que ça. Tout en préparant le vol de la couronne de la reine Elizabeth II, les Minions devront faire face au drame de leur vie: l’annihilation de leur espèce.
Réalisé par Pierre Coffin et Kyle Balda, les enfants ont leur film de l’été. Adulées par les enfants (et par les adultes qui ne l’avouent pas toujours), ces créatures se sont vite imposées sur le marché du jouet et du cinéma. Pour le film où ils sont enfin les vrais héros, les Minions devraient obtenir un score aussi honorable que leurs prédécesseurs: Moi, moche et méchant avait récolté quasiment 550 millions de dollars de recettes en 2010, tandis que le deuxième volet avait frôlé la barre du milliard en 2013 avec 970 millions de dollars. Le troisième épisode de la saga est attendu pour 2017. L’invasion commence.

Source  » Le Figaro »
Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Information Générale, sortir, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s