Les régimes spéciaux – des privilèges contestables !


La grève du 5 décembre prochain annonce une belle pagaille. Et pour cause. La SNCF et la RATP vont bloquer les déplacements pour soi-disant défendre les retraites des citoyens. Mais cet argument n’est qu’une fausse barbe. Car leur motivation est avant tout la défense de leur propres avantages hérités de leurs régimes spéciaux de retraite… que les autres citoyens devront continuer à financer…

En France, les régimes spéciaux de retraite sont des régimes de retraite dont bénéficient des employés de certaines grandes entreprises publiques (SNCF, RATP), ou de branches entières comme celle des Industries Electriques et Gazières (EDF, GDF, Entreprises locales de distribution d’électricité et de gaz en France), les membres de certaines professions liées à la fonction publique (militaires, etc.) mais aussi d’autres professions (marins, clerc de notaire, salariés de l’opéra de Paris, etc.). Les différences de statut portent sur l’âge de cessation d’activité (généralement inférieur à 60 ans) et sur la durée de cotisation (en général moins que les 43 annuités exigées pour le régime général).

Le Conseil d’orientation des retraites montre que, notamment dans les régimes de la SNCF, RATP et Industries Electriques et Gazières, les pensions sont servies beaucoup plus tôt et beaucoup plus longtemps.

Aucun de ces régimes ne calcule la future pension sur la moyenne des 25 meilleures années mais le plus souvent sur la moyenne des 6 derniers mois (ou parfois sur le dernier mois de salaire ! ).

Ces régimes présentent globalement des ratios démographiques entre actifs et pensionnés plus faibles que le régime général :

– 500 000 actifs pour 1,1 million de pensionnés pour l’ensemble des régimes spéciaux (hors fonctionnaires et militaires).

– 18 millions d’actifs pour 15 millions de pensionnés au régime général (assurance vieillesse et aux régimes complémentaires obligatoires de retraite).

Principalement à cause d’une baisse importante du nombre d’actifs dans ces secteurs, flagrante chez les mineurs ou les cheminots, les cotisations ne couvrent pas forcément une part importante des produits. Ce sont l’État, les collectivités locales et le régime général qui assurent l’équilibre de la plupart de ces régimes.

 

 

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Information Générale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.