Nouvel obstacle juridique au bouclage de l’avenue du Parisis Est


La cour administrative d’appel de Versailles a confirmé l’annulation de la déclaration d’utilité publique de la section Est de l’avenue du Parisis, entre Bonneuil-en-France et Groslay.

Nouveau revers pour le bouclage de l’avenue du Parisis Est. La cour administrative d’appel de Versailles a en effet confirmé la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise qui, en mai 2018, avait annulé la déclaration d’utilité publique de ce projet de construction d’une route de deux voies entre Bonneuil-en-France et Groslay. Cette portion de 11 kilomètres s’inscrit dans un objectif plus large de relier à terme les autoroutes A15 et A1.

Un coût de 146 millions d’euros

Une partie du tronçon, déjà en service, relie jusqu’à présent Sannois à Soisy-sous-Montmorency. Pour expliquer sa décision, la cour d’appel de Versailles a mis en avant le manque d’information sur les conditions de financement de ce projet porté par le département et évalué à 146 millions d’euros.

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Déplacement - Transports, Information Générale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.