Montmorency – Conseil Municipal

Lundi 24 Juin 2019 – 20 h – Hotel de Ville 

 

Conseil Municipal

Agenda  

 

 

ndlr :

avant d’assister à cette séance , nous vous conseillons la lecture de Iznogoud , une série de bande dessinée créée par René Goscinny (scénario) et Jean Tabary (dessin) en 1962 dans Record sous le titre Les aventures du calife Haroun El Poussah.

Si l’objet de ce post n’était pas sérieux, cela pourrait prêter à rire. Nous nous excusons auprès de nos lecteurs de cet écart.

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Démocratie locale, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Montmorency – Conseil Municipal

  1. Michel A. STIERNON dit :

    Lu 2019.07.07, sur le site « J’aime Montmorency » et transcrit sans filtre ni commentaire » :
    Assarini Hicham : Qu’est ce qui prime? L’intérêt général ou les querelles politiques? Nous avons toujours dis que nous serions une opposition constructive: on le prouve! On ne pratiquera pas l’opposition bête et méchante comme le font certains dans d’autres assemblées! Je ne veux pas être l’élu qui aura laissé Montmorency, et le nord en particulier, couler sous le béton! Donc j’assume ma position!

    • Le Haut Parleur dit :

      Monsieur, la question lorsque l’on « transcrit » les propos d’un tiers est : « pourquoi ? » D’autant qu’à ce transfert n’est attaché aucun commentaire. Est ce une communication politique organisée par un parti / un groupe ? Est ce une impression personnelle pour ouvrir un débat ? Sur le Haut Parleur, nous ne commenterons pas ce texte sorti de son contexte. Toutefois nous notons que certains / certaines expriment un talent à démontrer ce qu’ils n’ont pas fait pendant 5 ans, mais qu’ils auraient pu faire. Puisque vous appréciez les reprises, je reprends un extrait de wikipedia : « Iznogoud dévoué vizir, est assisté de Dilat Laraht, son homme à tout faire. Iznogoud a une idée fixe : « devenir calife à la place du calife ! » ‘ …) Chacune de ses tentatives pour destituer le calife se solde irrémédiablement par une catastrophe l’expédiant dans une situation inextricable, ce qui n’empêche pas de le retrouver dans ses fonctions comme si de rien n’était à l’épisode suivant. » Et voilà toute ressemblance avec un personnage ayant existé ou existant est involontaire. La communication politique est parfois pernicieuse.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.