Le collège Pierre-de-Ronsard restructuré

Le Val-d’Oise mobilise 100 millions d’euros pour ses collèges

Face à l’afflux démographique, deux nouveaux collèges vont être construits pour une livraison à la rentrée 2022, le premier à Argenteuil, le deuxième à Cergy. Six autres vont être agrandis et restructurés.

Le Val-d’Oise compte parmi les départements les plus jeunes de France, avec près de 29 % de sa population qui est âgée de moins de 20 ans. Résultat, le département doit faire face à un afflux de collégiens : à la rentrée 2018-2019, quelque 61.581 élèves ont gonflé les rangs des établissements, soit 1.800 de plus que l’année précédente. Depuis 2011, le nombre de collégiens augmente de 1 % chaque année, avec une pointe de 3 % à la rentrée dernière. D’ici à 2025, ce sont même 8.000 élèves qui pourraient intégrer un collège, estime le conseil départemental.

Pour faire face à ce pic démographique, les élus du département ont décidé d’investir 100 millions d’euros sur la période 2019-2022. Plusieurs leviers ont été explorés, à commencer par une refonte de la sectorisation. Le département y travaille, mais cette variable d’ajustement a ses limites en raison des logiques géographiques à respecter.

La collectivité a aussi décidé d’agrandir et de restructurer certains sites.

Deux nouveaux collèges

Mais le gros effort ira à la construction de bâtiments neufs. Alors que  le 111e collège du département s’apprête à ouvrir ses portes en septembre à Cormeilles-en-Parisis et qu’un autre doit être livré en 2021 au Plessis-Bouchard, deux nouveaux vont voir le jour à la rentrée 2022. Le premier se situera à Argenteuil, où le taux de remplissage moyen aujourd’hui dans les neuf collèges de la ville est de 95 %. Il sera implanté au sein de l’îlot Pirelli, près de Bezons, sur un terrain de 11.500 mètres carrés mis gratuitement à disposition par la commune.

Le deuxième sera construit à Cergy, sur la zone des Linandes sur un terrain de 11.000 mètres carrés. Ce sera le sixième collège de la ville, qui compte aujourd’hui 3.078 collégiens. Il pourra lui aussi accueillir 700 élèves. Un gymnase sera construit à proximité. Le coût total de l’opération est estimé à 19,6 millions d’euros. Comme à Argenteuil, il y a urgence puisque le taux de remplissage moyen dans les collèges existants est de 82 % et pourrait atteindre 93 % d’ici à 2021.

Le collège Pierre-de-Ronsard à Montmorency restructuré

Le montant des travaux atteint 8,4 millions d’euros. Les façades vont être ravalées, le préau va être agrandi et le bâtiment va être désamianté.

Envisagés depuis dix ans, les travaux de réhabilitation du collège Pierre-de-Ronsard à Montmorency vont pouvoir débuter grâce à l’aval des élus du conseil départemental. D’un montant de 8,4 millions d’euros, ces travaux prévoient notamment le désamiantage total du bâtiment, le ravalement des façades, l’agrandissement du préau, la création d’un abri à vélos et la mise en conformité avec les normes en accessibilité.

Fin des travaux en 2022

Créé en 1976, le collège accueille actuellement 537 élèves alors que sa capacité théorique est de 650 élèves. Les travaux devraient débuter fin 2020 et s’achever au deuxième semestre 2022.

Source Les Echos

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Environnement / Urbanisme, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.