Emmanuel Macron est attendu sur des mesures immédiates en faveur du pouvoir d’achat !

Outre le moratoire sur les taxes sur les carburants, déjà acté, Emmanuel Macron est attendu sur des mesures immédiates en faveur du pouvoir d’achat, notamment pour les plus modestes. C’est que l’ampleur de l’érosion des revenus a été sous-estimée ces dernières années. Et elle frappe toutes les catégories de Français.  

Ce devait être la fête du pouvoir d’achat. Ministres et communicants répétaient que cette fois-ci, c’était sûr, les Français allaient voir concrètement la hausse leur revenu, fin octobre, grâce aux mesures gouvernementales. Avec la deuxième phase de la baisse des cotisations sociales – suite à un premier coup de pouce en janvier – et le démarrage de l’exonération de la taxe d’habitation, qui concerne 80 % des ménages. Enfin ! Dès l’automne 2017, Gérald Darmanin avait claironné :  » Emmanuel Macron va donner un 13ème mois aux Français. C’est très concret et je pense que ce n’est jamais arrivé dans l’histoire de la République « , mais pour limiter le déficit, l’exécutif avait étalé les baisses de prélèvements. Un an plus tard, ces dernières devraient hisser le pouvoir d’achat à un niveau historique : +1,7 % au dernier trimestre, selon l’Insee.

Au lieu d’une fête, l’exécutif a subi la révolte des gilets jaunes, mouvement social massif, totalement inédit, qui ébranle le sommet de l’Etat. Et l’origine de cette contestation, c’est justement le pouvoir d’achat, les taxes sur le carburant mais aussi le  » ras le bol fiscal « , exprimé par des salariés, des fonctionnaires ou des artisans-commerçants. Comment expliquer une telle colère, alors que les chiffres récents affichés par l’Insee sont positifs ?  » Il y a un vrai décalage entre le pouvoir d’achat réel et ressenti, décrypte Jean-Marc Borello, pape de l’économie sociale (président du groupe SOS) et proche d’Emmanuel Macron. Comme il peut y en avoir entre la température réelle et celle que l’on ressent. Mais il faut regarder la réalité du thermomètre : cela augmente « .

« Pauvre contribuable, remercie l’Empire! » : caricature sur les impôts et le budget – par A. Le Petit, in « Le Sans-Culotte », 1879

« Racket fiscal »

Lire la suite :

Emmanuel Macron est attendu sur des mesures immédiates en faveur du pouvoir d’achat !

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Information Générale, politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s