Éviter les bouchons grâce à internet

2115152-focus-wideGrand chassé-croisé de l’été : attention si vous prenez la route

attention si vous prenez la route

Le week-end s’annonce très chargé sur les routes ce week-end avec le retour de vacances des juillettistes et le départ des aoûtiens.

Comment éviter les bouchons grâce à internet.

Internet est le meilleur antidote aux embouteillages. Comment bien choisir l’heure de départ?  Comment définir un itinéraire bis personnalisé ?  Nos conseils pour voyager sans s’impatienter.

C’est décidé, à partir de cet été vous ne roulerez plus à la vitesse d’une tortue sur des routes encombrées. La solution? La préparation de votre itinéraire sur la toile: les informations y sont bien plus précises qu’à la télévision ou à la radio et les ralentissements sont signalés quelques semaines à l’avance. Ces indications donnent le temps de prévoir un créneau de départ adapté! Cependant, le jour du départ, mieux vaut contrôler l’état des routes.

1 – S’informer

Quelles sont les journées à éviter? Pour le savoir, ouvrez votre ordinateur et connectez-vous au site de Vinci Autoroutes. Dans le calendrier qui s’affiche, cliquez sur votre jour de départ. Si toutes les routes de France sont colorées en vert, tout va bien. Si les régions que vous traversez sont colorées en orange ou en rouge, cliquez sur « Animer la carte ». En un instant, vous verrez les horaires auxquels se concentrent les ralentissements. Les jours de grand départ, ces indications constituent un bon indicateur de l’état des autoroutes, et par extension, des nationales et départementales. À vous de définir votre stratégie pour éviter la plus grande partie du trafic.

2 – Quinze minutes avant le départ

Votre route est-elle dégagée? Connectez-vous au site Google Maps. En haut à gauche de la carte, cliquez sur « Trafic », affiché en tous petits caractères bleus. Affichez la carte globale de la France, en tapant « France » dans le long rectangle blanc, puis en pressant la touche « Entrée ». Pour zoomer sur les axes routiers qui vous intéressent, utilisez le petit bouton « + » situé en bas à droite. Pour centrer la carte, utilisez les touches fléchées de votre clavier. Si les routes sont colorées en vert, tout va bien. Si elles sont rouges, c’est mauvais signe. Le meilleur choix est sans doute de décaler votre départ de quelques heures.
Mais si vous êtes attendu, vous pouvez demander à Google Maps de calculer un itinéraire bis. Dans le long rectangle blanc, tapez votre adresse de destination et pressez la touche Entrée. Cliquez ensuite sur « Itinéraire », saisissez votre adresse de départ, puis pressez Entrée. Pour éviter les autoroutes, cliquez sur le bouton symbolisant trois petits curseurs de réglage (juste à droite de « Partir maintenant ») et cochez la case « Autoroutes ». Le trajet prévu par Google s’affiche. Vous aurez parfois la déception de constater qu’il est identique à celui que vous aviez prévu.
Les jours de grand départ, la totalité du réseau routier est saturé. Une autoroute, même ralentie, reste souvent la meilleure option. Heureusement, Google Maps déniche parfois un itinéraire qui fait économiser un peu de temps. Vous pouvez l’imprimer pour le prendre dans la voiture.

3 – Sur la route

Des bouchons peuvent se former à toute heure, en tout endroit. Si vous avez un smartphone connecté à internet, vous pouvez surveiller le trafic pendant le trajet. Par sécurité, laissez ce travail à votre copilote. La majorité des smartphones sont équipés de l’application de cartographie Google Maps. Ce n’est pas le cas des iPhone, mais il est possible de leur rajouter cette application gratuitement. Ouvrez Google Maps et centrez la carte sur la route que vous suivez, en la faisant glisser du bout du doigt. Cliquez en haut à gauche de l’écran sur les trois petites barres superposées. Dans la liste qui s’affiche, cliquez sur « trafic ». Les routes encombrées sont colorées en rouge.
Vous pouvez aussi demander à Google Maps de calculer un itinéraire bis. Tout en haut de l’écran, cliquez dans la zone blanche où est écrit Google, puis tapez-y votre adresse de destination. En bas de l’écran, cliquez sur le bouton rond bleu. Cliquez sur la carte qui s’affiche et observez l’itinéraire proposé par Google. Si le trajet proposé vous paraît intéressant, vous pouvez demander à Google Maps de vous guider à la voix, exactement comme un GPS. Cliquez sur le bouton rond bleu en bas de l’écran: la navigation démarre.
Les conseils de Google Maps (ou de l’application Wase) pour contourner les bouchons sont assez efficaces. Ils permettent de gagner quelques minutes par heure de route. Un résultat bien plus fiable que les appareils GPS classiques, dont les conseils ne sont pas dignes de foi, la presse automobile est catégorique à ce sujet, à l’exception notable des GPS TomTom, lorsqu’ils sont équipés des services Trafic Live.

 

Source Notre temps
Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Bon Plan, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s