Un nouveau sous-préfet

Un nouveau sous-préfet de Sarcelles le 26 mai

Le 2 mai dernier, Denis Dobo-Schoenenberg a été nommé sous-préfet de Sarcelles en remplacement d’Hervé Malherbe, nouveau préfet de la Lozère. Il a pris  ses fonctions le mardi 26 mai .

MONSIEUR DENIS DOBO – SCHOENENBERG, SOUS PRÉFET, ANCIEN DIRECTEUR DE LA CELLULE DE PLANIFICATION ET DE CONDUITE DES JEUX DU PACIFIQUE

Monsieur-Denis-Dobo-Schoenenberg-sous-prefet-directeur-de-la-cellule-de-planification-et-de-conduite-des-jeux-du-pacifique_mediumPortrait 

M. Denis Dobo a accolé à son patronyme de naissance le nom de son épouse Schoenenberg. Il est d’origine hongroise du côté de son père et a une grand-mère corse. Il est né à Marseille en 1957, ville dans laquelle il a fait ses études primaires et secondaires. Il obtient une maîtrise de droit public à l’Université d’Aix-en-Provence dont il sera lauréat (ce qui l’exonère à vie de droit d’inscription à cette université !!!!!!). Il intègre ensuite l’ENA, promotion 1982 Henri-François d’Aguesseau. Il a eu comme condisciples Jean-Marie Messier et l’essayiste Paul-Marie Coûteaux.

M. Denis Dobo a accolé à son patronyme de naissance le nom de son épouse Schoenenberg. Il est d’origine hongroise du côté de son père et a une grand-mère corse. Il est né à Marseille en 1957, ville dans laquelle il a fait ses études primaires et secondaires. Il obtient une maîtrise de droit public à l’Université d’Aix-en-Provence dont il sera lauréat (ce qui l’exonère à vie de droit d’inscription à cette université !!!!!!). Il intègre ensuite l’ENA, promotion 1982 Henri-François d’Aguesseau. Il a eu comme condisciples Jean-Marie Messier et l’essayiste Paul-Marie Coûteaux.
A la sortie de l’ENA, il choisit la préfectorale, et de 1982 à 1990, sera successivement directeur de cabinet à Digne puis à Pau et sous-préfet d’arrondissement à Sartène, poste qu’il a apprécié au point d’acheter en Corse (mais à Bastia) une maison qui est LA maison de famille.
En 1990, juste après la chute du mur de Berlin, il fait sa mobilité dans cette ville et devient chef du cabinet diplomatique auprès du général gouverneur militaire français. Ce dernier lui annonce prémonitoirement que le gouvernement militaire fermera avant la fin l’année, ce qui s’avère exact, la réunification étant en marche.


Fin 1990, il devient premier conseiller à l’ambassade de France de Nairobi au Kenya alors que le pays vit un changement politique radical avec le passage au multipartisme. Il a beaucoup aimé le pays et les Kényans pour leur réserve, leur fiabilité et leur authenticité.
En 1994, il rejoint de nouveau la préfectorale et de 1994 à 1998, il sera secrétaire général de la préfecture du Loir-et-Cher à Blois, puis de 1998 à 2003 secrétaire général de la préfecture de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor où il aura à gérer de nombreuses crises agro-environnementales.
De 2003 à 2006, il est sous-préfet de Cherbourg où il contribuera à l’organisation des cérémonies du 60ème anniversaire du Débarquement et gèrera des dossiers maritimes, industriels et nucléaires.
En 2006, il rejoint la place Beauvau et devient sous-directeur du corps préfectoral et des administrateurs civils pendant un peu plus d’une année.
En 2007, il participe à un échange entre le Quai d’Orsay et le corps préfectoral et il est affecté comme conseiller de coopération et d’action culturelle en Croatie. Ce poste l’a passionné et il a apprécié ce pays qui accueille chaque année 8 millions de touristes et qui à ce moment-là préparait son entrée dans l’Union européenne. Il a particulièrement porté le projet d’une 5ème alliance française en Croatie à Osijek et préparé l’ouverture d’une école franco-allemande à Zagreb. M. Dobo- Schoenenberg s’enthousiasme toujours à l’évocation de sa mission en Croatie.
Fin 2010 il réintègre le Ministère de l’Intérieur et est chargé d’une mission par le cabinet du MOM concernant la réforme du régime de vente du tabac dans les départements d’outre-mer (actuellement le tabac y est vendu dans pratiquement tous les commerces sans autorisation, ni déclaration). Il a donc visité la Guyane, la Réunion, la Martinique et la Guadeloupe où il a rencontré les différents interlocuteurs concernés par l’éventuelle attribution de licences de vente du tabac. Même si le sujet était sensible, il a beaucoup aimé la découverte des Ultramarins qui lui ont prêté une oreille attentive.
Son rapport rédigé, une nouvelle mission lui est confiée et il est désormais le directeur de la cellule de planification et de conduite pour les Jeux du Pacifique à Nouméa où il arrive le 18 juillet 2011 .
M. Dobo-Schoenenberg n’est pas un grand sportif mais pratique la marche et la natation pour entretenir sa forme. Il est plutôt un homme de lettres, particulièrement intéressé par la poésie et la philosophie. Il aime notamment Heidegger et Baudelaire et possède une bibliothèque de 4000 livres. Il est lui-même auteur et a publié 2 romans « La fiancée de l’aube » paru en 2000 aux Editions Lacour et « Le fils prodigue » paru en 2009 aux Editions La Tour de Babel. Il a appris à jouer d’un instrument à l’âge de 30 ans et est pianiste amateur avec une prédilection pour la musique classique et le jazz. Il aime les chanteurs à textes, Brassens, Brel, Ferrat, Ferré, Barbara… les poètes donc… Alain Souchon compte parmi ses amis. Sa mère, cinéphile, l’a initié au 7ème art et il essaie d’aller fréquemment au cinéma. Le dernier film qu’il a vu et qu’il a apprécié est « Black Swan ». Pour ce qui est du jardinage, il soutient plutôt son épouse qui a la main verte et plante dans leur jardin corse. Il est gastronome et lors de son stage de l’ENA à Rome, il a même rédigé un petit guide gastronomique des meilleurs restaurants de la capitale italienne. Lorsqu’il était enfant, il était fasciné par la mer et rêvait de devenir à la fois marin et écrivain, sa référence étant Simbad le marin. Il ne conçoit pas une maison sans animaux et a toujours eu des chiens. Il dit qu’un animal vous choisit autant que vous le choisissez.
M. Dobo-Schoenenberg a rencontré la femme de sa vie, son épouse, en Corse alors qu’elle travaillait pour la télévision allemande. Cette sportive de haut niveau en gymnastique, qui a pratiqué la moto en compétition, enseignait l’allemand sur l’île de Beauté lorsqu’il l’a rencontrée. Lui qui a 1/4 de sang corse dit que son épouse est plus corse encore. Ils ont eu un fils qui a aujourd’hui 28 ans et qui a choisi de travailler dans le bâtiment. M. Dobo-Schoenenberg dit que l’essentiel est de trouver sa voie, peu importe que ce soit une voie manuelle ou intellectuelle. Son mot préféré est « FIDELITE ».

Son oeuvre :

UN ANGE PASSE de Denis Dobo Schoenenberg

Un ange passe

Et c’est déjà le soir

Cette petite mort qui monte au creux des reins

Nuage en forme d’œil

Goutte de sang

L’épouse à sa fenêtre

Et ses cheveux défaits

Il n’y a plus de bal

Dans le salon désert

La fleur fanée

Un ange passe

 Dormez bien, contribuables, l’État veille sur vous !

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Démocratie locale, Information Générale, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s