Tout ce qui change au 1er avril

2001872-focus-wideAllocations familiales, retraites, prix du gaz : tout ce qui change au 1er avril

Si certaines allocations familiales voient leur montant être relevé, il n’y aura au contraire aucune revalorisation des pensions de retraite. A retenir également une hausse des prix du gaz et des carburants.
Le mois d’avril devrait en ravir quelques-uns mais décevoir les autres. Pensions de retraites, prix du gaz, allocations familiales… Voici tout ce qui change à compter de ce mercredi 1er avril.

Hausse de certaines allocations familiales

L’Allocation de soutien familial (ASF), qui concerne près de 740 000 enfants, passera à 99,75 euros par mois et par enfant, ce qui représente une hausse de 4,75 euros par mois par rapport à l’année dernière et 57 euros sur l’ensemble de l’année, selon le ministère des Affaires sociales. Le Complément familial (CF), perçu par environ 400 000 familles, passera quant à lui à 203,50 euros par mois pour les familles vivant sous le seuil de pauvreté. Cela représente une hausse de 18,50 euros par mois et 222 euros sur l’année.

Les minimas sociaux augmenteront le 1er avril .

Un décret publié samedi au Journal officiel inscrit l’augmentation des taux de calcul de l’Allocation de soutien familial et du Complément familial pour les familles les plus modestes.Les familles monoparentales et nombreuses les plus modestes verront les minima sociaux être revus à la hausse à compter du 1er avril, selon un décret publié samedi dernier au Journal officiel. Dans le détail, l’Allocation de soutien familial (ASF), qui concerne près de 740 000 enfants, passera à 99,75 euros par mois et par enfant, ce qui représente une hausse de 4,75 euros par mois par rapport à l’année dernière et 57 euros sur l’ensemble de l’année, selon le ministère des Affaires sociales.

« Une mesure de justice sociale »
Le Complément familial (CF), perçu par environ 400 000 familles, passera quant à lui à 203,50 euros par mois pour les familles vivant sous le seuil de pauvreté. Cela représente une hausse de 18,50 euros par mois et 222 euros sur l’année.
Comme le rappelle lemonde.fr, ces revalorisations s’inscrivent dans le cadre du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté lancé en 2013 par le gouvernement. Parmi les principales mesures se trouve notamment la mise en place d’une nouvelle prime d’activité pour les travailleurs à revenus modestes.
Cette hausse des minima sociaux est une « mesure de justice sociale pour améliorer le pouvoir d’achat de ceux qui en ont le plus besoin », ont déclaré dans un communiqué commun la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, et la secrétaire d’Etat à la famille, Laurence Rossignol.

Augmentation des tarifs du gaz

Mauvaise nouvelle au contraire pour les 7,4 millions de foyers français qui verront les tarifs réglementés du gaz augmenter. Une hausse moyenne de 1% des prix devrait être enregistrée en avril, « en raison notamment des réductions de livraison venant des Pays-Bas et des incertitudes liées à la crise russo-ukrainienne », précise 20 Minutes.

Hausse des prix des carburants

L’augmentation du gaz s’accompagne également d’une hausse des prix du diesel et de l’essence, qui vont connaître ce mois-ci une augmentation de leurs tarifs respectifs de 2,4 et 2 centimes par litre.

Pas de revalorisation des retraites

Pas de bonne nouvelle non plus pour les seniors puisque les pensions de retraite complémentaire des salariés et cadres du privé ne seront pas revalorisées à compter du 1er avril, ont annoncé en mars dernier les régimes Agirc et Arrco. Une nouvelle décision prise alors que les syndicats et le patronat s’étaient entendus en 2013 pour limiter cette revalorisation des pensions en 2013, 2014 et 2015 afin de combler une partie du déficit de la France.

compte-a-rebours-pour-eviter-la-faillite-de-l-agirc-arrco-avec-la-premiere-seance-de-negociation-entre-patronat-et-syndicats_5214417 Les retraites complémentaires vont rester gelées en 2015

Les régimes Agirc et Arrco ont annoncé jeudi que les pensions de retraites complémentaires ne seront pas revalorisées cette année.

Explications.
Pas de revalorisation cette année. Les pensions de retraites complémentaires des salariés et des cadres du privé vont rester gelées cette année, ont annoncé jeudi les régimes Agirc et Arrco dans un communiqué.
Réunis en conseil d’administration mercredi et jeudi, les partenaires sociaux en charge des deux régimes ont en effet décidé « de maintenir les valeurs du point au même niveau que l’an passé », précise le communiqué, repris par le magazine Challenges.
Limiter la revalorisation durant 3 ans
Une nouvelle décision prise alors que les syndicats et le patronat s’étaient entendus en 2013 pour limiter cette revalorisation des pensions en 2013, 2014 et 2015 afin de combler une partie du déficit de la France.
« Leur accord prévoyait que les pensions seraient revalorisées un point en dessous de l’inflation sur trois ans. Mais une clause prévoyait aussi que les pensions ne puissent pas baisser. Or l’inflation prévue dans le budget de la Sécurité sociale pour 2015 est de 0,9% », rappelle Le Figaro.

Il leur reste jusqu’au mois de juin pour tenter de trouver une solution et essayer de pérenniser ce système de pensions déficitaire.

 

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans emploi, Fiscalité, Information Générale, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s