Le chauffeur de Macron débarqué …

UnknownEmmanuel Macron privé de chauffeur

Alors que le ministre de l’Économie se rendait dans la Manche mardi, son chauffeur a été contrôlé à plus de 200 km/h sur l’autoroute, et immobilisé

Contrairement aux idées reçues, les locataires de Matignon ne sont pas (toujours) au-dessus des lois. Alors que Thomas Thévenoud vient d’être débarqué du gouvernement pour ses déboires fiscaux, c’est cette fois le chauffeur d’Emmanuel Macron qui a dû faire amende honorable, révèle Le Parisien.

Alors qu’Emmanuel Macron se rendait mardi dans la Manche pour sa première visite officielle, Bercy a dû faire appel en urgence à un chauffeur remplaçant, l’un de ses collègues étant indisponible en raison d’un accident. Est-ce l’excitation de transporter le nouveau ministre de l’Économie pour son premier déplacement qui a joué ? Toujours est-il que le conducteur n’a pas contrôlé de très près son compteur de vitesse.

Aucun passe-droit

Unknown-1Le chauffeur a en effet été contrôlé à plus de 200 km/h sur l’autoroute alors qu’il roulait en direction de Saint-Lô… Résultat : privé de permis, il a dû repartir à pied tandis que son « illustre passager » est rentré à Paris dans une voiture de la préfecture.

Une sentence considérée comme injuste par les collègues du chauffeur incriminé. Une source dans l’entourage du ministre de l’Économie invoque notamment le fait que ce dernier s’est présenté, au départ de Paris, avec un retard conséquent. « Avant que ce chauffeur ne puisse partir de Paris, il a fallu attendre quarante minutes, précise-t-on dans l’entourage du ministre. Et avec ce retard, personne n’a pris conscience qu’il ne pouvait donc pas arriver à l’heure à Saint-Lô tout en respectant les limitations de vitesse… »

Plusieurs collègues du chauffeur ont donc demandé au ministre d’intervenir pour annuler la procédure de suspension de permis. Peine perdue, Bercy s’est montré inflexible, même si l’emploi du contrevenant ne semble pas menacé. « Ce chauffeur est un justiciable comme un autre et les consignes sont extrêmement claires : le Code la route doit être respecté, ajoute la même source. En revanche, il ne s’agit pas d’accabler cette personne qui n’a fait, finalement, qu’obéir aux ordres. Par ailleurs, son emploi est garanti et il bénéficiera de la protection fonctionnelle pour pouvoir avoir les services d’un avocat si nécessaire. »

Source le point
Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s