43 ème cérémonie des César : les résultats

Cérémonie des César. « 120 battements par minute » reçoit six César, dont le meilleur film !

 

Pour cette 43e cérémonie des César “120 battements par minutes” et “Au-revoir là haut” partaient grands favoris.

Voici les résultats

 Présentée par un Manu Payet en forme, la soirée des César 2018 a battu son plein sous le signe du ruban blanc pour lutter contre les violences faites aux femmes.
D’autre part, la cérémonie a eu son lot de tristesse avec des hommages aux disparus Jeanne MoreauJean Rochefort ou encore Johnny Hallyday.

Un César d’Honneur a été remis à une Penélope Cruz en larmes, accompagnée pour l’occasion de Javier Bardem. Comme prévu les films Au Revoir Là-haut et 120 Battements par minute ont quasiment tout raflé avec respectivement 5 et 6 César. Néanmoins, la surprise vient du film qu’on n’avait pas vu venir Petit Paysan.

Voici les vainqueurs de cette année :


MEILLEUR FILM : 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

120 battements par minute reçoit le César du meilleur film, de Robin Campillo, remis en mains propres par Vanessa Paradis, présidente de cette 43e cérémonie. Ce film, qui raconte la naissance de l’association Act-Up qui lutte contre le sida, avait déjà reçu la palme d’or au Festival de Cannes. Au total 120 battements par minute a reçu six César ce soir.

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Au revoir là-haut
    Barbara
    Le brio
    Patients
    Petit paysan
    Le sens de la fête

MEILLEURE ACTRICE : JEANNE BALIBAR POUR BARBARA

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Juliette Binoche pour Un beau soleil intérieur
    Emmanuelle Devos pour Numéro une
    Marina Foïs pour L’Atelier
    Charlotte Gainsbourg pour La Promesse de l’aube
    Doria Tillier pour Monsieur et Madame Adelman
    Karin Viard pour Jalouse

MEILLEURE RÉALISATION : ALBERT DUPONTEL POUR AU REVOIR LÀ-HAUT

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Robin Campillo pour 120 battements par minute
    Mathieu Amalric pour Barbara
    Julia Ducournau pour Grave
    Hubert Charuel pour Petit paysan
    Michel Hazanavicius pour Le Redoutable
    Eric Toledano et Olivier Nakache pour Le sens de la fête

MEILLEUR ACTEUR MASCULIN : SWANN ARLAUD POUR PETIT PAYSAN

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Daniel Auteuil pour Le Brio
    Jean-Pierre Bacri pour Le sens de la fête
    Albert Dupontel pour Au revoir là-haut
    Guillaume Canet pour Rock’n’Roll
    Louis Garrel pour Le Redoutable
    Reda Kateb pour Django

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE : I AM NOT YOUR NEGRO

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Visages Villages
    Carré 35
    A voix haute
    12 jours

MEILLEUR ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE : SARA GIRAUDEAU POUR PETIT PAYSAN 

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Laure Calamy pour Ava
    Anaïs Demoustier pour La Villa 
    Adèle Haenel pour 120 battements par minute 
    Mélanie Thierry pour Au revoir là-haut

MEILLEUR FILM ÉTRANGER : FAUTE D’AMOUR D’ANDREÏ ZVIAGUINTSEV

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Le Caire confidentiel de Tarik Saleh
    Dunkerque de Christopher Nolan
    L’Echange des princesses de Marc Dugain
    La La Land de Damien Chazelle
    Noces de Stephan Streker
    The Square de Ruben Östlund

MEILLEURE ADAPTATION : AU REVOIR LÀ-HAUT

Le prix de la meilleure adaptation est décerné à Albert Dupontel pour Au revoir là-haut. Ce livre écrit par Pierre Lemaître s’était vu attribué le prix Goncourt en 2013. Il raconte l’histoire de deux hommes détruits par la Guerre 14-18 qui n’arrivent pas à trouver leur place dans la société d’après-guerre.

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Les gardiennes
    Patient
    La promesse de l’aube
    Le redoutable

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE : ANTOINE REINARTZ POUR 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Niels Arestrup pour Au revoir là-haut
    Laurent Lafitte pour Au revoir là-haut
    Gilles Lellouche pour Le Sens de la Fête
    Vincent Macaigne pour Le Sens de la Fête

MEILLEUR PREMIER FILM : PETIT PAYSAN

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Grave
    Jeune femme
    Monsieur & Madame Adelman
    Patients

MEILLEUR FILM D’ANIMATION : LE GRAND MÉCHANT RENARD ET AUTRES CONTES

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Sahara
    Zombillénium

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE D’ANIMATION : PÉPÉ LE MORSE

Le César du film d’animation long-métrage revient au Grand Méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner et Patrick Imbert, qui retrace la vie d’un renard qui se prend pour une poule. Tandis que le César du court-métrage d’animation revient à Lucrèce Andreae pour Pépé le morse.

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Le futur sera chauve
    I Want Pluto To Be A Planet Again
    Le jardin de minuit

MEILLEURS COSTUMES : MIMI LEMPICKA POUR AU REVOIR LÀ-HAUT

Le prix revient au film Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel. Ce sont notamment les masques utilisés par les acteurs, pour reproduire les « gueules cassées » après la Guerre14-18, qui ont séduit le jury.

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Isabelle Pannetier pour 120 battements par minute
    Pascaline Chavanne pour Barbara
    Anaïs Romand pour Les Gardiennes
    Catherine Bouchard pour La promesse de l’aube

CÉSAR DU PUBLIC : DANY BOON POUR SON FILM RAID DINGUE

Pour la première fois cette année le prix du public a été décerné au film qui a fait le plus d’entrées au cinéma. Une récompense qui pourrait mettre fin aux critiques sur les César qui ne récompenserait pas assez les comédies populaires.

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Le sens de la fête
    Alibi.com
    Valérian et la cité des mille planètes

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL : 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Barbara
    Grave
    Petit paysan
    Le sens de la fête

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE : 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Barbara
    Grave
    Petit paysan
    Le sens de la fête

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE : LES BIGORNEAUX

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Le Bleu blanc rouge de mes cheveux
    Debout Kinshasa!
    Marlon
    Les Misérables

MEILLEUR MONTAGE : 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Au revoir là-haut
    Barbara
    Petit paysan
    Le sens de la fête

MEILLEURS DÉCORS : AU REVOIR LÀ-HAUT

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • 120 battements par minute
    Barbara
    La promesse de l’aube
    Le redoutable

MEILLEUR ESPOIR FÉMININ : CAMÉLIA JORDANA DANS LE BRIO

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Iris Bry dans Les Gardiennes
    Laetitia Dosch dans Jeune femme
    Eye Haïdara dans Le sens de la fête
    Garance Marillier dans Grave

MEILLEUR SON : BARBARA

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • 120 battements par minute
    Au revoir là-haut
    Grave
    Le sens de la fête

MEILLEURE PHOTO : AU REVOIR LÀ-HAUT

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • 120 battements par minute
    Barbara
    Les Gardiennes
    Le redoutable

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN : NAHUEL PÉREZ BISCAYART DANS 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

ÉTAIENT NOMMÉS :

  • Benjamin Lavernhe dans Le sens de la fête
    Finnegan Oldfield dans Marvin ou la belle éducation
    Pablo Pauly dans Patients
    Arnaud Valois dans 120 battements par minute

 

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans cinéma, Information Générale, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s