Changement heure d’été : Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Le changement d’heure d’été 2017 aura lieu le dimanche 26 mars.

Quelle est la « vraie » date du changement d’heure d’été 2017 ? Si vous vous posez encore la question, gardez en tête le dimanche prochain 26 mars, à deux heures du matin. Pendant que la plupart des Français seront dans les bras de Morphée, les aiguilles sauteront directement à trois heures et nous perdrons une heure de sommeil.

Alors on avance ou on recule ? Voici une petite piqûre de rappel.

Depuis la nuit des temps, les hommes ont suivi les rythmes des jours et des saisons ordonnés par notre système solaire. Mais dans une civilisation qui depuis le siècle dernier est devenue de plus en plus industrialisée, les hommes ont jugé utile de décaler les heures par rapport aux changements de saisons.

Une seule raison à ce changement d’heure : réaliser d’importantes économies d’énergie.
Depuis 1976 en France, puis 1998 pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne nous sommes soumis à un changement d’heure deux fois par an. Au printemps il nous faut avancer nos montres d’une heure et les reculer d’autant quand arrive l’automne.

En 1996, un rapport français qui avait pour titre: « Faut-il en terminer avec l’heure d’été? » ne fut suivi d’aucun effet. Et le pays garde ses partisans et ses détracteurs du changement d’heure ! Il réunie toutefois les deux camps sur une seule réalité : le casse-tête qui se pose à chacun de nous, deux fois par an, pour savoir si nous devons avancer ou reculer nos montres !

Quand va-t-on passer à l’heure d’été ?

Le passage à l’heure d’été s’effectuera cette année dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mars à deux heures du matin précisément. Nous allons donc devoir avancer nos montres et pendules d’une heure. Nous perderons alors une heure de sommeil.

Avis aux marmottes, elles dormiront une heure de moins ce week-end ! A 2 heures du matin, dimanche, il sera 3 heures. Il faudra donc avancer montres, réveils, autoradios, fours micro-ondes, pendules, horloges à balanciers… de 60 minutes.

Comment savoir si nous devons avancer ou reculer l’heure ?

Comment nous en souvenir ? Il existe pour cela un moyen très simple, une astuce purement mnémotechnique.

Les changements d’heure ont lieu en avril (ou fin mars pour les dates à venir) pour le passage à l’heure d’été et en octobre pour le passage à l’heure d’hiver. Retenez que le mois d’avril débute par les deux premières lettres AV qui nous font automatiquement penser au mot avant. Nous devons donc avancer nos montres!
Rappelez-vous d’autre part que le mois d’octobre se termine par les deux dernières lettres RE qui nous font penser à reculer.

Les origines du changement de l’heure

Culte: Roger Gicquel ne comprend rien au changement d’heure | Archive INA

Le premier changement d’heure a été mis en place en France au cours de la guerre de 14-18 afin de faire gagner aux soldats une heure de luminosité supplémentaire et économiser sur la dépense de charbon utilisé. L’idée de ce changement, abandonné par la suite, a été reprise en 1976 sous la présidence de Jacques Chirac pour être pleinement adopté en 1979. Il s’agissait alors de faire face au choc pétrolier et de diminuer au mieux les dépenses énergétiques et la facture pétrolière.
Mais l’idée n’est pas neuve, elle avait déjà germé dans le cerveau du grand physicien Benjamin Franklin dès 1784 qui avait imaginé les économies d’énergie qui seraient réalisées grâce à un changement d’heure.
Ce changement part du principe que même si nous avons besoin d’un éclairage supplémentaire le matin, la quantité de personnes qui se lèverait tôt serait moins importante que celle qui se coucherait de façon tardive le soir. Avec le passage à l’heure d’hiver, le soleil n’est en effet généralement pas encore levé lorsque nous nous réveillons et nous avons nécessairement besoin de nous éclairer. Mais cette dépense est moindre par rapport aux économies d’énergie réalisées sur l’ensemble d’une journée.

Est-ce encore nécessaire?

Le passage à l’heure d’hiver permettrait de faire de réelles économies d’énergie et cela semble bien confirmé par la réalité des chiffres. Selon l’Ademe soit l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, nous économiserions chaque année pas moins de 400GWh. Ce chiffre équivaut à la consommation en éclairage de 800 000 foyers et ce, tous les ans. En matière environnemental, ce changement d’heure nous permet également de réduire les émissions en gaz carbonique de 44 000 tonnes.
Impact sur la courbe de charge nationale du changement d’heure en 2009
L’utilisation des lampes basse consommation  de plus en plus fréquente de même que l’émergence d’autres produits moins consommateurs d’énergie pourraient nous faire revoir le modèle en cours.

Comment cela se passe-t-il dans le monde?

Comment cela se passe-t-il dans le monde?

Plus de 70 pays à travers le monde bénéficient du changement d’heure. Ce fut le cas de l’Irlande dès la Guerre de 14-18. Les Etats-Unis et l’Italie attendirent 1966. En 1998, il fut décider de ce changement pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne afin de faciliter et d’harmoniser les échanges commerciaux.
Les pays qui participent au changement d’heure se retrouvent généralement sur les zones tempérées de la planète. Il est nécessaire que la variation de la luminosité d’une saison soit suffisamment conséquente pour que le changement d’heure ait un sens et soit pourvoyeur d’une économie réelle d’énergie.

On change d’heure ce week-end : préparez-vous au passage à l’heure d’été

Se lever plus tôt

« Se coucher plus tôt ne va pas faire que l’on s’endort plus tôt : on ne s’endort jamais sur commande alors que l’on peut se réveiller sur commande », explique la spécialiste du sommeil. Les amoureux de la grasse matinée et réfractaires à la sonnerie du réveil le week-end rétorqueront qu’être fatigué le lundi à cause d’une nuit raccourcie d’une heure donnera envie de se coucher plus tôt le lundi soir. Grossière erreur ! Cela ne réhabituera pas votre organisme à la nouvelle heure. « La dette de sommeil n’a rien à voir avec l’horloge biologique. Vous aurez besoin de cinq à six jours pour recaler cette heure. Alors que la transition sera plus facile si vous accompagnez votre horloge biologique. » Le conseil est donc de se lever progressivement plus tôt les trois jours qui précèdent le retour au bureau.

À retenir  Vendredi, mettez donc votre réveil 20 minutes plus tôt que d’habitude. Avancez-le encore de 20 minutes le samedi. Et pareil le dimanche. Comme ça, le lundi, votre organisme aura pris le pli.

S’exposer à la lumière

Eviter les écrans le soir

Dernier conseil pour mieux gérer ce passage à l’heure d’été : « Evitez de vous exposer à la lumière des écrans le soir, car cela retarde l’endormissement. » Le mot d’ordre, c’est de bannir les tablettes, smartphones, l’ordinateur et la télévision une heure trente avant le coucher.

 

 

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Actu, Information Générale, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s