Des caméras à l’arrière des bus pour verbaliser les automobilistes

citaro_ratp4307Bientôt des caméras à l’arrière des bus pour verbaliser les automobilistes

Une solution vidéo-verbalisation automatisée pourrait bientôt être testée par la RATP

En 2004, la mise en place expérimentale de caméras embarquées dans des bus de la RATP, afin de relever les infractions dans les couloirs de bus, s’était heurtée à l’hostilité des syndicats.
L’hebdomadaire Auto Plus affirme jeudi qu’un « système de vidéo-verbalisation embarquée » pourrait équiper à titre expérimental des autobus de la RATP afin de lutter contre les contrevenants circulant dans les couloirs réservés.
La RATP a souligné qu’elle « s’intéresse à toutes les technologies permettant de favoriser la lutte contre le stationnement dans les voies de circulation réservées », mais que « rien n’a été décidé à ce jour quant à l’opportunité d’un tel système ».
Selon Auto Plus, qui ne cite pas de source, « une solution de vidéo-verbalisation automatisée pourrait bientôt être testée » et installée sur des bus de la RATP afin de faire respecter l’interdiction d’emprunter les couloirs de bus, outre les caméras fixes qui existent déjà.
En 2004, la mise en place expérimentale de caméras embarquées dans des bus de la RATP afin de relever les infractions dans les couloirs de bus s’était heurtée à l’hostilité des syndicats.
Fabrice Bazzanella, délégué SUD au Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) des bus de la RATP, a indiqué ne pas avoir connaissance d’un tel projet.
En revanche, selon lui, la direction a récemment présenté un dispositif qui permettra aux agents assermentés de la RATP de dresser des procès-verbaux aux véhicules stationnés sur les voies de bus, et de le faire par voie électronique. Mais ces agents circulent en voiture, a-t-il précisé.

« Premier acte »
La RATP a confirmé cette information, également relevée par Auto Plus qui laisse entendre qu’il s’agit d’un « premier acte » avant le test d’un système de « vidéo-verbalisation ».
« Outre une simplification des procédures pour nos agents, ces dispositifs ont pour objectif d’améliorer la lutte contre le stationnement illicite dans les voies de bus, qui gêne la progression des véhicules et dégrade la régularité due aux clients », a expliqué l’exploitant des transports publics parisiens.

Pour Fabrice Bazzanella, un deuxième dispositif présenté mercredi au CHSCT prévoit un système de « contrôle sanction vidéo » sur les futures voies dédiées aux bus de l’A6a et l’A1 vers les aéroports d’Orly et Roissy. Mais ce système sera situé en bord de route.
« On refuse que ce soit embarqué dans les bus car les conducteurs devant pourraient envoyer un gros coup de frein en nous voyant, il y a un risque d’accident », sans compter le risque de passer « pour des délateurs », a indiqué le syndicaliste.

Source Les Echos
Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Des caméras à l’arrière des bus pour verbaliser les automobilistes

  1. internationalinformant dit :

    A reblogué

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s