Changement d’heure 2015

UnknownEn 2015 et comme chaque année d’ailleurs, nous changeons d’heure deux fois par an. Ces changements d’heure sont, pour ses défenseurs, un moyen facile de faire des économies d’énergie en exploitant au mieux la lumière du jour en été plutôt que l’éclairage public. Les personnes contre n’y voient finalement qu’un intérêt pour les loisirs estivaux en soirée. Les changements d’heure été/hiver sont pertinents dans les régions où la variation de la durée du jour est importante selon les saisons.

dst_summerDans la nuit du samedi 28 mars 2015 au dimanche 29 mars 2015, vous avancez vos horloges d’une heure.
À 2h, il est donc 3h.
Vous dormez une heure de moins. Dans la nuit du samedi 24 octobre 2015 au dimanche 25 octobre 2015, vous reculez vos horloges d’une heure.
À 3h, il est donc 2h.
Vous dormez une heure de plus.
Nous changeons la nui prochaine .

 

dst_winterDans la nuit du samedi 24 octobre 2015 au dimanche 25 octobre 2015, vous reculez vos horloges d’une heure.
À 3h, il est donc 2h.
Vous dormez une heure de plus.
Nous changeons la nuit prochaine Nous changeons dans 211 jours

 

 

fleche_298Lire la suite … (ici)

 

Extraits … 

L’histoire du changement d’heure : comment s’est-il imposé ?

Dès le XVIIIe siècle, l’homme politique et inventeur américain Benjamin Franklin s’est désolé des heures de soleil perdues au petit matin. Il proposait notamment de réveiller les citoyens plus tôt dans la matinée, quitte à tirer quelques coups de canon pour reveiller les dormeurs (heureusement, il n’était pas très sérieux dans sa demande). Mais le changement d’heure en tant que tel a été imaginé par un scientifique néo-zélandais, Georges Vernon Hudson, en 1895. Le concept a été appliqué pour la première fois pendant la Première guerre mondiale. D’abord en Allemagne et en Autriche-Hongrie, avant de gagner la France et la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. La mesure abandonné à la fin du conflit avant d’être rétablie entre 1940 et 1945. L’heure d’été a été « ressuscitée » pendant la crise pétrolière au milieu des années 1970. Au moment où l’on entend le fameux slogan « on n’a pas de pétrole, mais on a des idées » sur les ondes, le président de la République Valéry Giscard d’Estaing et le Premier ministre Jacques Chirac autorisent une première transition – en mars 1976 – semant la confusion chez les frontaliers. A l’époque, la Suisse ou la Belgique ne pratiquent pas ce saut sur leurs horloges et la circulation des trains et des avions en est perturbée. Depuis, l’ensemble des pays de l’Union européenne ont harmonisé les dates des changements d’heure. De quoi graver ce cérémonial dans le marbre pour pas mal d’années…

Des riques pour la santé ?

Selon un sondage OpinionWay pour « Comprendre Choisir », 19 % seulement des Français sont favorables au changement d’heure. Les autres se montrent indifférents, tandis que la moitié environ sont clairement hostiles… Peu étonnant, quand on sait que des questions se posent sur son impact sur la santé publique. Ses détracteurs l’accusent de provoquer perturbations du sommeil, dépressions ou de troubles cardiaques. Les conclusions sur ce point demeurent pour l’instant contradictoires : une étude suédoise pointait en 2008 une augmentation du risque d’infarctus et de crise cardiaque. Plus effrayant encore : le recul de la luminosité en automne serait responsable d’accidents de voiture impliquant des piétons. La Sécurité routière explique que la moitié des décès de piétons se concentrent sur les mois hivernaux. Ces chiffres sont là aussi sujets à caution. Le changement d’heure rencontre par ailleurs une vive opposition chez les éleveurs, les vaches étant très sensibles à l’heure de leur traite.

Enfin, un impact sur les élections départementales ?

Le passage à l’heure d’été intervient le même jour que le deuxième tour des élections départementales. Dans la plupart des cas, les bureaux de vote ferment leurs portes à 18 heures. Le zones où l’on peut voter jusqu’à 19 heures ou 20 heures sont nettement plus rares et concernent principalement les grandes villes de l’Hexagone. Prudence, donc, pour ceux qui veulent faire leur geste citoyen ! En effet, avec le changement d’heure, cette heure arrivera « plus tôt » que prévu en se basant sur l’heure d’hiver, à laquelle nous sommes habitués depuis 5 mois. Il faudra donc ne pas oublier de se présenter devant l’urne avant la fermeture… à l’heure d’été.

Et vous, que pensez-vous du changement d’heure ?
Comment vivez-vous le changement d’heure ?

Les derniers dimanches d’octobre et de mars, les Français passent à l’heure d’hiver puis à l’heure d’été. Stress, difficultés à s’endormir, biorythme modifié… Racontez-nous comment vous vivez ce changement d’heure.
Participez par vos commentaires dans le cadre ci-dessous « Merci de votre contribution » ou par vos messages à l’adresse de messagerie : lehautparleur.net@gmail.com

 

Publicités

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Changement d’heure 2015

  1. internationalinformant dit :

    A reblogué

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s