La botte secrete de Don Juan

    Samedi 6 octobre, à 20h30

La Briqueterie – MLC

vous accueille pour la première représentation de la saison culturelle avec une pièce de théâtre présentée par la compagnie AFAG : « la botte secrète de Don Juan »! 

A.F.A.G., c’est le nom de la compagnie, qui veut dire « Au fond à gauche ». Avec un nom pareil, on se doute que ces gens-là préfèrent les Pieds nickelés à Heiner Müller. Ils cassent la baraque avec leur « Botte secrète de Dom Juan », pastiche en alexandrins des romans de cape et d’épée ainsi que des « classiques rasoirs », le tout mitonné par Grégory Bron. Ce doux géant y tient en outre le rôle de Léonard, héros positif et barbu.

On l’aura compris, la mission de cette troupe : nous faire rire. Notamment de ces matinées dites « classiques » où tant d’entre nous bâillaient aux Corneille. Mais aussi des préjugés et des hiérarchies qui perdurent aussi au théâtre, quoi qu’on dise. Voyez ces échanges d’amabilité entre premiers et seconds rôles, In et Off, arrivés et arrivants. Le ton est donné dès le départ. Entre deux cabrioles et trois cascades, les spadassins discutent entre eux du montant de leur cachet, la jeune première se plaint de ce rôle de cruche qu’on lui donne toujours, la soubrette ne voit pas pourquoi ce serait toujours les hommes qui ferrailleraient au premier plan tandis que les femmes minaudent au fond… et ainsi de suite. Le tout, rappelons-le, en vers de douze pieds !

Grégory Bron obtient ainsi un effet « Café de la gare », mais aussi Cyrano qui accompagne tout du long cette pochade héroïque. Le sommet est atteint avec l’intervention d’un spectateur qui, lui, parle en prose et touche par sa maladresse.Ce touriste en tee-shirt s’essaie aux alexandrins, puis à l’escrime sous les yeux médusés des bretteurs.

Signalons à ce propos que les combats sont bien réglés, toujours par Grégory Bron. On y croit, si j’ose dire, dur comme fer ! Au fait, comment désigne-t-on un « duel » dont les combattants sont quatre, voire cinq ?

Côté psychologique, peu de détours. Le héros trousse gaillardement le moindre jupon qui passe, verbalement surtout. La troupe n’a pas les moyens de se payer des figurantes pour pareille bagatelle !

Entre Rostand, Théophile Gauthier et Romain Bouteille, les vers de mirliton de cette Botte secrète sont, on le voit, en bonne compagnie. Ils donnent à l’ensemble ironie et tenue.

  • Samedi 6 octobre à 20h30
  • La briqueterie-MLC
  • Entrée libre -Réservation obligatoire
  • Par la compagnie Afag Théâtre

Pour tous renseignements, merci de contacter le service culturel au 01 39 64 28 45

A propos Le Haut Parleur

Ce site communautaire est un site d’entre-aide, un site d’information citoyenne, un forum de communication où l’on trouvera les informations sur l'actualité / des conseils / bons plans, ...
Cet article, publié dans Animation / Sport / Culture, Brèves du Quartier, Information Générale, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Merci de votre contribution

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.